Le Grand Débat version courte

Podcasts

Émission du 30 octobre 2020

Radio Notre Dame  © Laurence de Terline

Commentaires

  1. j’aimerai connaître le nom du chercheur (une femme) qui a raconté tant de choses étonnantes tant sur la terre que dans le ciel. Elle était questionné sur tant de merveilles de la nature; Elle parla d’un italien qui rapporta le zéro en son pays. Emission entre 11 h 45 et presque 13 heure aujourd’hui vendredi 30. A-T-elle écrit un livre ? Merci de votre aide . Bien à vous, Bénédicte de Cugnac

  2. Bonjour,
    j’écoute beaucoup Radio Notre-Dame et je trouve les émissions à la fois très intéressantes et très bien préparées. Je dois dire aussi que pouvoir écouter votre radio m’aide, particulièrement, dans ce temps difficiles.
    J’ai pris la plume car ce matin, le Grand Débat (rediffusé) était très animé, mais peut-être un peu trop, ce qui rend difficile d’interrompre le flot ininterrompu et passionné de certains invités. Cela ne me dérange pas vraiment, car je peux le comprendre, par contre, j’aimerai que les invités respectent le temps de parole des autres, ne les coupent pas et surtout ne parlent pas tou.te.s en même temps, cela a un effet assez désagréable sur celui/celle qui vous écoute. Evitons les affrontements (si) agressifs.
    Merci beaucoup de m’avoir lue,
    je vous souhaite une bonne continuation et un bon weekend de la Toussaint,
    Lore

  3. Bonsoir,
    Les programmes diffusés aux heures indiquées ne correspondent pas du tout à ce que vous recherchez. Si vous écoutiez le 100.7 vous étiez peut-e^tre sur Fréquence Protestante à qui nous laissons l’antenne dès 12H00.

    Bien à vous !

  4. Je trouve insensé que Philippe Clanché, dans la même conversation, d’un côté justifie l’existence de terroristes qui seraient des fous isolés, alors qu’il est avéré qu’ils sont poussés voire organisés pour réaliser leurs méfaits, capables de commettre des actes d’une immense cruauté, car dépassés par un désespoir migratoire insurmontable et de l’autre de généraliser une propension systémique aux abus sexuels de prêtres en Pologne, parce que l’élite polonaise souhaite protéger des enfants à naître. Paille ? Poutre ? Peut-on lui proposer de réécouter l’émission ?
    Et sincèrement si l’acte d’avortement est tellement important pour lui, alors qu’il aille faire un stage pour observer comment cela se pratique, qu’ils mettent les mains dedans avant de brandir sa morale. Si l’avortement est un drame, c’est aussi un enjeu d’éducation et d’environnement familial. D’ailleurs, la loi polonaise encadre l’IVG dans le cas du viol, malformation grave, trisomie. Quand on sait qu’un Chopin, qu’un Grégory Lemarchal étaient atteints de mucoviscidose, qu’un Michel Petrucciani était gravement handicapé et pourtant pianiste virtuose, Je m’interroge sur le nombre de bienfaiteurs de l’humanité qui ne verront jamais le jour si on laissait grandir cette idéologie mortifère.

  5. Bonjour, je n’ai pas eu de réponse à mon commentaire déposé le 31 octobre 2020 à 16h56. J’apprécierais une réponse.
    Il y a une certaine Marion Duchene qui a laissé un message le même jour à 22h09 mais cela n’a rien à voir avec mon commentaire, d’autant que si elle était membre de l’équipe de Radio Notre-Dame, elle aurait su que le Grand débat est diffusé en direct à l’antenne le vendredi matin et rediffusé le samedi. Aussi, il aurait été utile que Mme Duchene précise à qui son commentaire s’adresse.
    Donc je suis toujours en attente d’une réponse,
    bon samedi,
    Lore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *