Le Débat de la Semaine version courte

Podcasts

L’épiscopat est-il embarrassé par la manif du 6 octobre ?

Radio Notre Dame  © Laurence de Terline

Jean-Marie de Bourqueney, rédacteur en chef Évangile & Liberté

Alexandre Devecchio, journaliste, responsable du Figarovox 

Rebecca Pinheiro-Croisel, ingénieur des mines, maître de conférences à Sciences-Po, présidente de la Marche pour Jésus Paris Île-de-France

thumbnail_IMG_20190920_082515
L’épiscopat est-il embarrassé par la manif du 6 octobre ? Aux Bernardins, Mgr Éric de Moulins-Beaufort confie à la presse que les citoyens ont le devoir d’y aller mais son porte-parole, dans les pages du Parisien, le recadre en disant que ce n’est pas à la CEF de dire s’il faut manifester.
Balkany/Mélenchon : même combat ? Justice « aux ordres », « politisée », rendue par des magistrats “menteurs” : ces attaques ne sont pas nouvelles mais avec les figures de Patrick Balkany et de Jean-Luc Mélenchon, elles prennent un certain relief.
« En prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste » : Emmanuel Macron est à l’offensive sur l’immigration, un sujet qu’il ne veut pas laisser à ses adversaires, notamment de la présidentielle de 2022. « Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face ».
Le chef de l’Etat à Rome où il s’est entendu avec Giuseppe Conté sour un « mécanisme automatique » de répartition des migrants, auxquels tous les pays de l’UE devraient participer « d’une façon ou d’une autre », sous peine de « pénalités financières ».

Commentaires

  1. Bravo Rebecca ! Vous êtes les seule à avoir la claire vision de ce qui se joue (avec Alexandre qui est aussi très bien); M. Bourqueney ne voit pas et reste attaché aux « lumières » de la révolution; sans comprendre le rôle que joue la franc-maçonnerie dans le façonnage de la civilisation occidentale, on demeure à la surface des choses.
    Exemple: d’où vient le mot « migrant » à votre avis; comment est-il entré, à travers les médias, dans les esprits en l’espace de environ 7 ans? Avant on disait réfugié politique, réfugié économique etc…
    Eh bien ce mot typiquement (comme tout le jargon sur la PMA, l’IVG et d’innombrables nouveaux mots) a été savamment élaboré en loge pour ensuite pénétrer la société et la transformer… (De manière concommittante avec l’éclatement des frontières physiques de l’Europe).
    Parce que le mot fait disparaître la causalité qu’il y avait dans « réfugié ». Le mot « migrant » en lui-même justifie sa propre migration et rend obsolète tout questionnement sur les raisons.

    Or le but final de la Franc-maçonnerie (alias « la Bête » dans le livre de l’Apocalypse) est la dégradation d’un maximum d’âmes en état de péché mortel (ce qui passe par la destruction de l’Eglise catholique et ses enseignements). Un JM Bourqueney devrait y adhérer je suis sûr qu’il s’y ferait des amis très intelligents et très « éclairés » – de la lumière d’un certain archange déchu qui a crié « Non serviam »…

    Tout est bientôt prêt pour ce que le livre de l’Apocalypse chapitre XIII annonce, attendons 7-10 ans max et on l’aura sous les yeux… Les 7 têtes= 7 péchés capitaux, 10 cornes= inversion de valeur sociétale des 10 commandements…

    « Celui qui a des oreilles, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises »….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *