Le Débat de la Semaine

Podcasts

Émission du 29 mars 2019 : La venue de Xi Jinping en France / Bellamy va-t-il réveiller la droite ? / Comment réparer l’Eglise ?

Radio Notre Dame  © Laurence de Terline

Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction de La Vie

Victor Loupan, journaliste, ancien reporter au Figaro magazine

Samuel Pruvot, rédacteur en chef à Famille Chrétienne

Commentaires

  1. Sur la Chine : l’atout de la France c’est de meilleures conditions de travail : plus de repos, plus de droits sociaux.

    Sur Les futures élections européennes : les sondages montrent que Macron serait en tête. C’est la preuve que ses électeur savaient ce qu’ils faisaient et qu’en votant pour lui ils votaient en fait pour la privatisation du pays, le démantèlement de l’Etat et soutenaient toutes les violences que cela engendrerait. En fait il y a donc une lutte des classes : ceux qui s’en sortent bien contre les autres. A ces derniers d’en prendre conscience et de se mobiliser pour se syndiquer concentrent leur vote sur le plus fort opposant.

    Sur l’Eglise : un chroniqueur compare la pédophilie avec le diéselgate et déplore que dans l’église personne ne démissionne. Mais qui va en prison parmi les promoteurs du diésel ? Lequel d’entre eux est accusé en justice ? La société si vertueuse face aux pédophiles brille alors par un laisser-faire d’autant plus consternant que les morts « anticipé » s’en comptent par milliers. Pourquoi tant de rigueur d’un côté et tant de tolérance de l’autre ?

    Sur la révolution sexuelle : « ça copule » oui et non. La liberté sexuelle favorise surtout ceux qui ont des attraits à faire valoir. Pour les autres elle se traduit par la liberté d’aller se faire voir ailleurs. Le Ciel se présentait comme une consolation pour les affamés, ne pourrait-il devenir celle des laissés pour compte du Sex appeal ?

  2. Chrétiens, éternels signes de contradiction sur notre vieille terre, ou les terriens seront-ils un jour tous convertis ?
    Il est certain que lorsque l’on réfléchit par le nombre, difficile de faire le poids face aux grandes puissances, cependant, une conversion dans une vie aujourd’hui a beaucoup de sens, le sacrement de baptême souvent intensément réclamé, une foi admirablement portée par une partie des jeunes générations, dont à 38 ans je m’estime encore faire partie, vous me le pardonnerez.
    Je suis rempli d’espérance, car la recherche de purification clairement affichée désormais s’inscrit dans un temps long de retour vers le Christ.
    Il suffira d’une poignée de gens pour que la Bonne Nouvelle inonde le monde, de la même manière que décrite dans les Actes des Apôtres.
    La logique réductrice du nombre sera dépassé, comme souvent la plupart de nos petits ou macro-calculs d’épiciers.

  3. J’aime bien cette émission.
    Et j’aime bien les commentaires des auditeurs.
    Bref. Une bonne émission, je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *