Le Débat de la Semaine

Podcasts

Émission du 26 avril 2019 : Quelle rénovation pour Notre-Dame ?

Radio Notre Dame  © Laurence de Terline

Henrik Lindell, journaliste à La Vie

Victor Loupan, journaliste, ancien reporter au Figaro magazine

Samuel Pruvot, rédacteur en chef à Famille Chrétienne

>> Lire l’article « Faut-il violer Viollet » ?

Commentaires

  1. Le problème des mères célibataires rejoint une réalité différente c’est celle de harems virtuels. Si tant de femmes sont seules c’est parce que certains hommes sont tellement attirants que beaucoup de femmes préfèrent une heure de bonheur entre leurs bras qu’une vie de fidélité avec d’autres. Du coup elles ont des enfants et les élèvent toutes seules parce qu’ils sont déjà mariés. Le problème c’est donc cela : qu’une majorité d’hommes ne soient pas suffisamment attirants. Mais c’est la faute à la nature.

  2. Merci Mr Loupan. « Elle a.fait un bébé toute seule ». Toutes ces mères célibataires le sont avec un enfant, mais lorsqu’il y en a 2 voire 3, elles ne le sont plus vraiment. Il y a aussi l’arnaque aux allocations car une femme dite seule touchera plus de la collectivité qu un couple marié, alors même que le père des enfants est bien présent.

  3. Sinon, oui, Dieu nous aime d’un amour infini. Car en réalité nous sommes infiniment beaux et attirants. Naturellement c’est une beauté dont nous ne voyons pas grand chose mais qui transparaît dans celle des hommes les plus beaux et les plus attirants. Hélas pour quelques uns qui nous la rappellent, combien d’autres soupirent dans les tombeaux de la médiocrité.

  4. C’est toujours un plaisir d’entendre notre cher Victor Loupan réaffirmer avec lucidité le message chrétien qui est le vrai chemin de liberté et de salut. Tous les chrétiens devraient lui emboiter le pas, réinvestir courageusement le débat public pour dénoncer, avec raison et fermeté, les dérives sociales et témoigner par leur vie que le Christ est la lumière des nations ! L’autocensure, conséquence du terrorisme de la pensée perpétré par l’idéologie dominante nous conduira à notre perte.

    « […] Nous chrétiens avons le devoir d’être juste, de prendre position pour la vérité et s’il le faut, de mourir pour elle. » (Plaidoyer pour la foi, l’amour et la vie – Ed. Les 3 colonnes – page 343).
    https://www.amazon.fr/Plaidoyer-pour-foi-lamour-vie/dp/2374801365/ref=sr_1_1?keywords=9782374801360&qid=1556334676&s=books&sr=1-1

  5. BONJOUR ,
    JE SUIS TOUJOURS ATTENTIF AUX COMMENTAIRES ET REFLEXIONS ÉCLAIRÉS DE VICTOR LOUPAN .
    MAIS IL NE DEVRAIT PAS DIRE « HEIN..? « À LA FIN DE SES PHRASES.
    EN TOUTE AMITIÉ
    JF

  6. L’expression de Mr. Victor Loupan est très puissante : elle est intelligente, argumentée, et charmante.

    Personnellement, je trouve davantage à dire sur d’autres types d’expressions. Si l’on doit corriger l’expression française des uns et des autres alors il faudrait plutôt censurer :

    – « voilà » à toutes les sauces. Chez les jeunes c’est une véritable maladie, comme si ce mot apportait le crédit qui manque cruellement aux jeunes assoiffés d’une reconnaissance qui ne vient pas assez vite. Chez les adultes, surtout lorsqu’ils ont une connotation professionnelle académique, c’est le reflet d’une vacuité argumentaire, voire intellectuelle, crasse…

    – « A très vite » : comme si le temps ne s’écoulait pas assez vite, et qu’il fallait zapper le présent. Ce présent que l’on devrait quand même s’efforcer de vivre pleinement ! Si l’on y réfléchit bien, finalement il n’y a que le présent qui compte : le passé sert à mieux comprendre le présent, et la perspective du futur sert à donner un sens à des actes parfois incohérents ou pénibles que le présent nous impose. Cette expression diabolique, nous conditionne à nous projeter dans une fuite vers un futur qui n’en finit pas de se faire attendre, et nous pousse à démissionner du rôle, de la mission que nous sommes en train de mener…

    Il y aurait encore beaucoup à dire sur d’autres mots ou expressions que notre époque induit, auprès d’une population tragiquement écervelée, esclave de modes, impatiente et avide de tout et n’importe quoi…

  7. Tout le monde est d’accord avec un raciste plus le journaliste !!! En plus sur une radio (chrétienne) je m’interroge vraiment sur cette radio et en grande partie la ligne éditoriale.

  8. j´aime bien la qualité de cette émission, dont je ne laisse échapper aucune depuis des années.
    Mais cette fois un petit bémol : on a parlé beaucoup de la reconstruction de la flèche de Notre Dame,- malheureusement plus de temps de parler d´un sujet très sévère : le carnage des chrétiens au Srilanka

  9. Victor LOUPAN a une clairvoyance sur les sujets de société. Il ne nie rien de la réalité, une pédagogie claire et bienveillante.
    Notre société actuelle ne fait que panser les plaies qu’elle a elle-même ouverte, en fragilisant le socle familial, en brouillant les cartes. À l’heure où les GPS sont si performants, une voix lisse et mécanique nous endort paisiblement sur la route, mais qui peut dire où le gouvernement Macron souhaite nous emmener ?
    Quelle qualité de débat avec ces 3 chroniqueurs sur entre autres l’après incendie de Notre Dame.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *