Le Débat de la Semaine

Podcasts

7 juillet 2017 : La vraie-fausse polémique autour de Simone Veil, Retour sur le discours devant le Congrès et le discours de politique générale

le-grand-debat

Patrice de PLUNKETT, journaliste

Henrik LINDELL, journaliste à l’hebdomadaire La Vie

Guy BARET, journaliste. Publie « Le Grand Malentendu » (Editions du Moment)

 

Polémique au sein de l’Eglise après la mort de Simone Veil :

 

Patrice de PLUNKETT : « Madame Veil va être panthéoniser pour des idées qui n’étaient pas les siennes ».

Commentaires

  1. Un crime est un crime . Il n’est pas d’autre mot pour qualifier l’avortement . Le « Tu ne tueras pas » ne semble pas être présent dans le cœur de tous les chrétiens . Le problème ne serait-il pas là aussi ?
    Ne nous leurrons pas.
    Viel, Taubira : même combat pour ces « icônes » de la république qui ont été utilisées pour détruire la famille , petit à petit, en anesthésiant nos consciences .
    Et quoi de mieux pour ce faire que des femmes ?
    Oui l’avortement est le meurtre par excellence, celui de l’enfant innocent par celle qui est censée l’aimer et le protéger . L’accueil de la vie est toujours une bénédiction même s’il aboutit à une adoption, en cas de viol notamment .
    La loi de Dieu est sans équivoque . Et qui sommes-nous pour l’accommoder à notre convenance ?
    Bravo aux évèques courageux qui ont foi en Dieu qui est sagesse et bonté .

  2. parlez donc de la pédophilie qui gangrène votre église. On « tue  » des enfants de cette manière aussi.Je ne reçois plus aucune leçon de vie de votre part .

  3. La pédophilie de prêtres ? Nous en avons parlé souvent (et nous en reparlerons) dans cette émission du vendredi : sans la moindre esquive, je peux vous le garantir ! Ce crime de la part de prêtres est encore plus monstrueux aux yeux des catholiques croyants qu’aux yeux des incroyants.

  4. Ce qui est dit ici sur la loi Veil est à la fois intéressant, et, finalement, assez plat.

    Cette loi a été décidée dans les loges maçonniques, et Simone Veil n’a été principalement qu’un prête-nom.
    Le père Michel Viot, pasteur et F-M à l’époque, en a abondamment témoigné. Tout cela ayant été parfaitement manipulé et orchestré par Pierre Simon, Grand maître de la GLF, qui a célébré son triomphe dans un bouquin au titre d’une parfaite hypocrisie : De la vie avant toute chose…

  5. A j.étienne. La pédophilie ne gangrène pas l’Eglise, mais elle n’est dénoncée que lorsqu’elle touche un membre de l’Eglise. Il y a quelques années, juste avant un voyage de Benoit XVI en Angleterre, la BBC, pendant des semaines, a saturé ses programmes avec des téléfilms, des débats sur la pédophilie dans l’Eglise. Quelques mois après le voyage du pape on a découvert qu’il y avait des réseaux pédophiles puissants et connus au sein de la BBC (notamment pour « alimenter » en chair fraîche l’un des présentateurs vedettes). La direction de la BBC était parfaitement au courant et laissait faire quand elle n’y participait pas elle-même.
    Il en est de même chez nous: Christian Hennion, chroniqueur judiciaire à Libération pendant au moins dix ans dans les années 1990 vivait « en couple » avec son fils adoptif mineur qui a écrit un livre il y quelques années. Tout le monde était au courant à Libération et personne, à commencer par Serge July, ne trouvait à redire.
    Et on peut continuer avec le chroniqueur ambigu du Monde, Gabriel Mazneff. Ses chroniques dans les années 1980 et 1990 ne devait pas aider, c’est le moins qu’on puisse dire, ceux qui avaient des tendances pédophiles à prendre du recul par rapport à leurs tendances.
    Et on peut continuer…. Heureusement qu’Internet est là pour contourner l’imposture médiatique qui veut déclarer que la pédophilie est un problème massif de l’Eglise catholique et d’elle seule.

  6. Cela m’étonne un peu d’entendre Patrice de Plunkett parler des «jésuites» Joseph Ratzinger et Hans-Urs von Baltasar – ce que ni l’un ni l’autre n’était.

  7. La discussion sur le diable a été un peu courte. Seul Henrik LINDELL a développé le sujet. Les autres ont surtout parlé des jésuites et de leur théologie. Dommage, cela méritait mieux.

  8. Je suis surpris d’une telle énormité dans une émission cultivée de RND. Ratzinger n’est absolument pas jésuite, ni dans son appartenance, ni dans sa formation, ni dans sa pensée

  9. On reste médusé par ce qu’est devenue Radio Notre-Dame!! Médusé! Vous osez mettre en ligne le tweet de l’évêque de Bayonne. Bon, il a le droit de twitter ce qu’il veut, mais avez-vous encore du bon sens? Vous versez vraiment dans la mouvance de l’épiscopat en phase de raideur (Fréjus & Co)? M. Plunkett phosphore sur ses fulgurances interprétatives systématiquement négatives dans de nombreux cas et heureusement que E. Lindell apporte une modération!
    Pourquoi? Mais tous vos commentateurs sont dans la gêne face à la personne de Simone Veil alors que vous êtes les « enfants » du cardinal Lustiger et que, contrairement aux autres stations chrétiennes (comme RCF) qui ont montré un autre aspect de cette femme dans sa vie si riche et féconde dans de nombreux domaines. C’est cela qui est à noter. La mention de l’évêque de Bayonne sur cette page relève du blasphème à la mémoire de Madame Veil. Peut-être ne vous en rendez-vous pas compte mais c’est aussi une véritable insulte et un déni de la personne que fut le cardinal Lustiger. Il serait temps de vous ressaisir un peu. C’est extrêmement regrettable pour vous, pour la station et pour vos auditeurs.
    Il est temps pour de prendre des vacances et de revoir votre formule…

  10. Cela m’étonne un peu d’entendre Patrice de Plunkett parler des «jésuites» Joseph Ratzinger et Hans Urs von Balthasar (ce que ni l’un ni l’autre n’était, pour tout ce que je sache???).

  11. M Ou Mme Brody

    Parler de blasphème contre madame veil est pour le moins curieux. Serait-ce une nouvelle déesse ?
    Par ailleurs vous êtes bien sévère pour une émission qui a été nuancée à son égard
    Mais peut être est-ce ce qui ne vous plait pas ? Vous auriez souhaité un panégyrique sans nuance qui aurait déshonoré l’émission ?

  12. Vous avez oublié de dire que Jupiter a désormais son Hermès, lui aussi autoproclamé, en la personne de Bruno Le Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *