L’éditorial de Gérard Leclerc

Podcasts

8 février 2018 : Le siècle de l’Afrique

L'éditorial

L’hebdomadaire Le Point de cette semaine titre sur Le siècle de l’Afrique ; il publie, en effet, un dossier substantiel dont un livre qui vient de sortir a été le déclencheur. Stephen Smith, journaliste de nationalité américaine et universitaire, vient d’écrire un livre choc : La ruée vers l’Europe, qui retient non tant par sa provocation que par la pertinence de son information et de sa réflexion. Et il justifie le titre du Point. Aujourd’hui, l’Afrique compte 1,3 milliards d’habitants. On prévoit qu’elle en aura 2,5 milliards en 2050. En comparaison, l’Europe devrait regrouper 450 millions d’habitants. Une telle explosion démographique propulse le continent africain à l’avant-garde de tous les autres, ne serait-ce qu’à cause de sa prodigieuse jeunesse qui bat tous les records. Beaucoup s’inquiètent de cette population, dont on redoute qu’elle ne trouve pas dans ses terres d’origines de quoi vivre, de quoi donner du travail et de l’espoir à pareille multitude. Mais il paraît que tous les diagnostics ne sont pas également pessimistes.

On doit noter, par exemple, que la croissance économique est beaucoup plus forte que chez nous. Il y a des réussites remarquables comme celle de l’Angola, dont les ressortissants reviennent au pays, accompagnés de Portugais attirés par cette prospérité. Le problème des migrations est évidemment crucial. Doit-on parler d’une ruée vers l’Europe ? Incontestablement oui, même s’il faut noter que 80 % des migrations se font à l’intérieur de l’Afrique. L’analyse de Stephen Smith est à la mesure d’un phénomène terriblement complexe à gérer, où toutes les solutions sont problématiques. Le Pointdonne la paroles à un milliardaire africain Dada Danguillo, qui déconseille formellement l’immigration aux jeunes : « À la longue, dit-il, ce sont les gens qui restent en Afrique qui gagneront. » L’Afrique a besoin de main d’œuvre qualifiée et le départ de ses élites est une catastrophe.

J’ai noté un chiffre étonnant. L’Afrique subsaharienne compte aujourd’hui 16 % des musulmans et 25 % des chrétiens dans le monde. En 2050, les musulmans seront devenus 27 % et les chrétiens 42 %… Voilà qui donne à penser !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *