• Spiritualité
Vendredi à 7h04, 10h27 et 19h39. 121 podcasts

La grâce de la Résurrection ouvre à une sagesse de vie

22.04.22
Voir +

Réécouter l'émission

La grâce de la Résurrection ouvre à une sagesse de vie

L'éclairage spirituel 07h04

Que le bruit du temps présent ne nous fasse pas sortir des chants de la Résurrection. A tire personnel, je garde précieusement dans la mémoire de mon cœur et de ma prière la beauté du geste du lavement des pieds au soir du Jeudi Saint, le recueillement des Offices des Ténèbres, un Chemin de Croix ensoleillé précédé par deux policiers à cheval qui avaient quelque chose des soldats romains, un Office de la Passion particulièrement poignant, des célébrations pascales remplies de ferveur et de joie.

J’ai été particulièrement touché par la profession de foi des fidèles durant la Vigile Pascale à la cathédrale de Nanterre. Leur « je crois », tonique, enthousiaste, joyeux a retenti sous les voûtes avec une force qui m’a bouleversé, comme un témoignage de cette « foi de ton Eglise » que nous demandons au Seigneur de regarder en chaque eucharistie : « Ne regarde pas nos péchés mais la foi de ton Eglise ». Cette foi, ce « sensus fidei », constitue un trésor, l’assise qui permet de construire la maison qu’est l’Eglise sur le roc, comme le dit l’Evangile.

Toute la semaine de Pâques, tout « l’octave » pascal, nous est donnée pour approfondir cette grâce. La méditation eucharistique des différentes apparitions du Ressuscité jusqu’à la profession de foi de Thomas l’incrédule : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » constituent une occasion à ne pas manquer de réenraciner dans la résurrection du Christ une espérance à toute épreuve, quels que soient les errements et les violences du monde qui nous entoure.

Il ne s’agit pas de se préserver à trop bon compte spirituel de nos responsabilités temporelles mais de cultiver la paix du Christ à partir de laquelle tout peut trouver sa juste place dans nos vies : discernement posé, rationnel, sans outrance ; respect de tous et de chacun ; prise au sérieux de ce qui doit l’être et< relativisation de ce qui peut l’être. La grâce de la Résurrection ouvre à une sagesse de vie.

Réagir à l'émission