L'éclairage spirituel de Mgr Matthieu Rougé

Podcasts

5 juin 2020 : La liberté de l’Esprit

Mgr Rougé

 Quelle joie d’avoir célébré, il y a quelques jours, la Pentecôte, c’est-à-dire la fête du don de l’Esprit qui ne cesse de nous libérer plus profondément, comme il a libéré les Apôtres du confinement de la peur dans un Cénacle verrouillé à double ou triple tour !

La coïncidence entre la célébration de la Pentecôte et le déconfinement, non seulement des Messes mais aussi de la société tout entière, est saisissante : le temps liturgique décidément ne nous confine pas dans un registre spirituel éloigné des enjeux de la cité mais au contraire nous ouvre à la lumière qui permet d’avancer dans le temps présent avec lucidité, courage et joie.

De quoi avons-nous besoin d’être libérés aujourd’hui : il y a bien sûr la peur immédiate de l’épidémie qui dure et de l’avenir économique. Mais il y a aussi la peur d’annoncer l’Evangile, de débattre en vérité, d’innover, de proposer… De tout cela, si nous l’accueillons au fond de nos cœurs, l’Esprit vient nous libérer, sans nous projeter dans l’irresponsabilité mais en nous ouvrant au réalisme de l’audace. Comme j’aime cette affirmation de saint Paul : « Ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de raison » (2 Timothée 1, 7).

 

Je suis étonné que si peu de personnes aient évoqué, en début de semaine, les quarante ans de la première visite apostolique de Jean-Paul II en France du 30 mai au 2 juin 1980 : un voyage qui a fait date, un voyage qui a réveillé les catholiques de France, grâce à la liberté, à l’audace, à la force spirituelle de celui que le Cardinal Marty avait salué, lors de l’inoubliable rassemblement avec les jeunes au Parc des Princes, comme le « sportif de Dieu ».

 

J’ai, pour ma part, profité de cet anniversaire pour publier une Lettre pastorale intitulée Un grand vent de liberté, pour encourager mon diocèse à avancer dans la fraternité, l’intériorité, la créativité en vue des vocations et de la mission, dans la force, la douceur et la joie de l’Esprit.

 

En ces temps d’inquiétude et de conformisme, n’ayons pas peur de miser sur la liberté de l’Esprit !

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *