Les prêtres ont-ils une retraite ?

17.01.23
Voir +

Réécouter l'émission

Les prêtres ont-ils une retraite ?

Le Témoignage du Jour 08h03

Avec Laurent Varnier, directeur de la CAVIMAC. 

Saviez vous qu’il existe une caisse d’assurance vieillesse invalidité et maladie des cultes (CAVIMAC) ? Fondée en 1978, la Cavimac est soumise au régime général (les travailleurs salariés du secteur privé) et gère l’affiliation des ministres des cultes, des membres des collectivités et des congrégations religieuses, les prestations en santé et les retraites, un guichet unique donc !

La caisse est inter-cultuelle, les religieux catholiques ne sont pas les seuls à cotiser, l’ensemble des cultes le font. « Nous avons un conseil d’administration incroyable, l’ensemble des cultes sont représentés. Il y a un bouddhiste, un évêque, un imam, des protestants, c’est un lieu interreligieux par nature » constate Laurent Varnier, « c’est un lieu où les religions échangent sur un domaine commun : leur protection sociale ».

Il existe une exception pour les rabbins. Ils ne sont pas affiliés à cette caisse car ils ont des fiches de paie. « Lorsque vous êtes ministre du culte, religieux, ou religieuses, explique le directeur de la Cavimac, vous avez un engagement, certains font vœux de pauvreté donc il n’y a pas de fiches de paie. Or la sécurité sociale, à sa création, récupérait les cotisations sur ces fiches, nos cotisants n’en ont pas. Lorsqu’un ministre du culte à un salaire supérieur à 800 fois le Smic par an, il ne peut pas cotiser à la Cavimac. »

Réagir à l'émission