• Actualité
Du lundi au vendredi à 7h10 423 podcasts

Comment comprendre le rapatriement des mères djihadistes et de leurs enfants de Syrie ?

25.01.23
Voir +

Réécouter l'émission

Comment comprendre le rapatriement des mères djihadistes et de leurs enfants de Syrie ?

La question du jour 07h08

Xavier de Bonnaventure, chargé d’enseignement en droit public à Paris II

Les faits : La France a procédé, mardi 24 janvier,  au rapatriement de quinze femmes et trente-deux enfants qui étaient détenus dans les camps de prisonniers jihadistes dans le nord-est de la Syrie, mettant définitivement fin à sa politique du « cas par cas ». « Les mineurs ont été remis aux services chargés de l’aide à l’enfance et feront l’objet d’un suivi médico-social », a précisé le ministère français des Affaires étrangères qui a piloté cette opération. Et les adultes sont désormais aux mains des autorités judiciaires compétentes. Il s’agit du troisième rapatriement d’ampleur après celui du 5 juillet 2022 quand la France avait rapatrié seize mères et trente-cinq mineurs et celui du 20 octobre qui avait permis le retour de quinze femmes et quarante enfants. Comme le rappelle Xavier de Bonnaventure, la France a été condamnée en 2022 par le Comité des droits de l’enfant puis la Cour européenne des droits de l’Homme pour son manque d’action dans le retour de femmes et de mineurs retenus dans les camps syriens. (Avec AFP)

Réagir à l'émission