Histoire d’en parler

Podcasts
version définitive

Depuis septembre 2011, Jean-Paul Clément, historien, spécialiste de Chateaubriand et de l’histoire du XIXe siècle, entretient ses auditeurs, soit seul, soit sous forme d’entretien, de toutes les grandes figures et thématiques de l’histoire spirituelle de la France depuis saint Vincent de Paul jusqu’à Jean Guitton.

En septembre 2012, il a poursuivi ses émissions en présentant d’abord un bilan de l’Église de France après la Révolution. Puis il a évoqué le Concordat napoléonien et montré, à travers les grandes figures de Chateaubriand, auteur du Génie du christianisme (1802), de Mgr Frayssinous, un des grands orateurs sacrés du début du XIXe siècle, et de Joubert, ami de Chateaubriand et de Juliette Récamier, tous les événements et personnalités qui illustrent ce regain d’intérêt que toute la société française porte à l’Église et la volonté qui l’anime de la rétablir dans son autorité et son lustre.

Après avoir évoqué les rapports entre « le romantisme et la foi », franchi le Rhin pour évoquer le « romantisme allemand » de Novalis et de Schlegel, et montré toute l’influence de la religion dans la littérature française – que Jean-Paul Clément évoque au sens large du terme puisqu’il évoquera Alfred de Musset, Gérard de Nerval, Victor Hugo, etc. –, les prochaines émissions annoncées seront consacrées à Joseph de Maistre, grand théoricien contre-révolutionnaire, ultramontain, qui voit en Dieu un Dieu agissant, punissant, châtiant, et considère la Révolution comme une sanction imposée à la France.

Suivront deux émissions consacrées à Pierre-Simon Ballanche, ami très proche de Chateaubriand et de l’Abbaye-aux-Bois, théocrate et moderniste à la fois, qui tranche sur les opinions de Bonald ou de Joseph de Maistre.

Viendront ensuite deux émissions sous forme d’entretiens avec le R. P. Bernard Heudré, archiprêtre de la cathédrale de Rennes, grand spécialiste de Lamennais.

Puis Jean-Paul Clément traitera de Maurice et Eugénie de Guérin, poètes aujourd’hui un peu oubliés en dépit d’une superbe édition de M. Marc Fumaroli et dont la poésie allie panthéisme et christianisme – le premier étant un disciple de Lamennais.

Seront ensuite évoqués les grands poètes romantiques, les polémistes comme Léon Bloy, Louis Veuillot.

Enfin, la seconde année se terminera par plusieurs émissions consacrées à Charles Péguy.

Pagination