Face aux Chrétiens

Podcasts

Émission du 17 janvier 2019 : Avec Benoît Hamon, ancien ministre PS, créateur du parti Génération.s

illustration Face aux Chrétiens

Fondateur de Génération.s, Benoît Hamon est l’invité de l’émission Face aux Chrétiens jeudi 17 janvier. Il commente notamment le SNU et revient sur l’union de la gauche et la relance de l’Europe.

SNU « Beaucoup d’argent pour pas grand-chose »
Alors que le gouvernement présente son projet de service national universel (SNU) Benoît Hamon est très critique : « C’est beaucoup d’argent pour pas grand-chose. La formule choisie embarrasse tout le monde, l’armée et le monde associatif n’en veulent pas. Le SNU ne « correspond pas à ce dont la Nation a besoin ni à ce qui permettrait aux nouvelles générations de s’approprier la République. » Benoît Hamon n’y voit « qu’une version édulcorée du service national très coûteuse pour une utilité faible. »

Union de la gauche : « Nous devons reconstruire sur la clarté »
Evoquant l’initiative de Raphaël Glucksmann, Benoît Hamon n’y croit pas. « Place publique veut réunir tout le monde, de Macron à Mélenchon. Qu’est-ce que ça veut dire ? La gauche doit se réunir sur la clarté et une stratégie. » L’ancien socialiste critique notamment le choix du PS de s’allier avec les conservateurs au parlement européen. « Doit-on reconduire une grande coalition ? Je ne frappe pas mes ex camarades PS mais tant qu’ils n’ont pas clarifié cette question, ce n’est pas possible. »


Europe : « Pour un traité énergétique »
Pour relancer le projet européen, Benoît Macron plaide pour un « traité énergétique ». « On a tous intérêt, pour les Polonais à sortir du charbon, pour nous les Français à faire évoluer le mixe énergétique vers moins de nucléaire… On a besoin d’une vraie ambition, un traité énergétique qui pose la question de la souveraineté énergétique, qui pense la question de la part d’énergies renouvelables et des mobilités propres comme un investissement. » Benoît Hamon fait aussi une proposition : un règlement européen pour interdire toutes les bouteilles plastique en 2025 en Europe. »

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *