L’Entretien de l'Archevêque

Podcasts

12 décembre 2020 : Le monde fusionnel et illusoire

Mgr Aupetit

Mgr Michel Aupetit poursuit sa catéchèse autour de l’éducation à la liberté, « conduire sur un chemin pour sortir de l’enfance ».

Commentaires

  1. Mgr, j’ai tjrs grand plaisir à vous écouter depuis l’Oise où j’habite, notamment lors de la messe du dimanche soir sur radio notre dame.
    Que le père ancien rabbin pose des questions sur la bible à ses enfants pourquoi pas mais qu’il fasse attention au fait que tous les philosophes allemands étaient descendants de pasteurs protestants (sauf un, Heidegger, qui était fils de bedeau catholique).
    On peut facilement imaginer que leurs pasteurs de pères les aient entrainés à faire mouliner leurs cerveaux et une fois adultes lancer des concepts philosophiques qui ont fait tant de tort à l’Allemagne et à la pensée occidentale.
    « le monde est empli d’idées chrétiennes devenues folles » de Chesterton est très vrai et vient certainement de ces fils de pasteurs allemands, qui ont voulu montrer qu’ils étaient plus fort que leur père pasteur en partant toujours de la pensée chrétienne pour la faire aller là où elle n’aurait jamais du se trouver.
    A mon avis, plus malin est de chercher dans la bible une explication d’un passage qui vous choque.
    par exemple vous parlez de la genèse, mais quoique qu’en pense l’Eglise qui essaye par tous les moyens de justifier ce texte, et bien il ne passe plus, il révolte les gens même les plus fidèles qui s’en vont de l’Eglise sur la pointe des pieds.
    « qu’est ce que j’ai encore fait de mal ? » se disent les gens quand les prédicateurs veulent à toute force leur faire comprendre qu’ils sont pécheurs(*), alors que si on lit attentivement le texte on s’aperçoit que l’auteur dit que pour Dieu tout est facile (chaque jour est une réussite) et même qu’il a tellement bien réussi qu’il a fini la création en avance (le 7eme jour il se repose) alors que pour l’homme tout est compliqué (**).
    Cette semaine (mercredi, après la lecture mardi de la genèse)lors de la 1ere lecture d’Isaïe 40 25 31 il est dit :
    « Dieu est éternel, il crée jusqu’aux extrémités de la terre, il ne se fatigue pas, il ne se lasse pas, son intelligence est insondable. il rend des force à l’homme fatigué (parce que pour l’homme tout est compliqué).
    Voilà une explication convaincante (géniale) que m’a procuré la lecture de la Bible et non en phosphorant tout seul dans mon coin. c’est ce qu’il faut dire à cet ex rabbin pour que ses enfants n’aillent pas dans le décor comme tous ces fils de pasteurs allemands devenus philosophes.
    (*) définition du péché du dictionnaire : transgression consciente et volontaire de la la loi divine. (je la connais par cœur).
    A noter que c’est celle « du petit catéchisme » de l’abbaye du Barroux, peu suspecte de complaisance. (page 30)
    après cette définition, Vous et moi faisons nous tant de péchés
    que cela ?
    (**) lisez toujours dans le dictionnaire la définition du mot cœur et vous serez convaincu que pour l’homme c’est compliqué alors que pour Dieu qui est intelligence pure tout est facile. Mieux c’est l’homme qui a appris a Dieu que tout n’est pas aussi facile que ce qui en est dit dans la genèse.
    en tous les cas, cette trouvaille, qui n’a pas été mise par hasard puisqu’elle fait suite à cette lecture de la genèse, je serais prêtre que j’en ferais l’alfa et l’Omega de mes homélies.
    (d’ailleurs pourquoi n’en parlent ils jamais ? il n’y a que moi qui l’ai vu ?)
    joyeux dimanche, monseigneur et à demain sur radio notre dame
    louis motte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *