En Quête de Sens

Podcasts

18 janvier 2019: pourquoi est-il si difficile de scolariser des enfants porteurs de handicap?

scolarisation enfants handicapés

élevés handicapésLa loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances a instauré le principe selon lequel tout établissement scolaire du service public doit se donner les moyens d’accueillir un enfant en situation de handicap. C’est à lui qu’incombe le devoir de s’adapter à l’enfant, et non l’inverse.  Ces nouvelles dispositions ont eu un effet positif évident puisque depuis 2006, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a doublé. Ainsi, pour l’année 2016-2017, ils étaient plus de 300 000 à fréquenter les établissements relevant de l’Éducation nationale. (source MAE). Pas si simple dans les faits! Combien de parents sont désemparés devant l’impossibilité, le manque de moyen ou refus d’un établissement.  Comment peut-on améliorer les choses, quelles sont les attentes des parents, comment des établissements s’adaptent? On en parle au micro de Sophie Nouaille avec:

  • Marie Blanchet : directrice de l’école des Saint Anges dans le 15e à Paris;  établissement catholique d’enseignement, sous contrat d’association avec l’État. Elle fonde donc son action sur les valeurs de l’Évangile et sur les directives officielles de l’Éducation Nationale. À l’école des Saints Anges, l’enfant est accueilli comme unique. Il est encouragé à donner le meilleur de lui-même sous le regard positif et bienveillant de l’ensemble de la Communauté.
  • Claire Convert : maman d’une petite fille handicapée et scolarisée dans un établissement ordinaire
  • Florence Denis  : enseignante et maman d’une petite fille atteinte de trisomie 21

 

Commentaires

  1. Bénévole auprès d’un enfant autiste, je voudrais évoquer les cas d’enfants autistes pour qui l’école obligatoire génère chez eux de grandes souffrances. L’association « Autisme Espoir Vers l’Ecole » (AEVE), applique une méthode appelée 3i (Intensif Individuel Interactif). Les uns de cette méthode est de sortir l’enfant du « silence » de sa bulle pour lui permettre d’entrer en relation et de mener une vie comme les autres. Autre but : acheminer l’enfant vers l’école dans une classe de son âge dès qu’il a les acquis nécessaires. De nombreux succès de cette méthode montrent son efficacité. Certains spécialistes considèrent que l’autisme n’est pas un handicap mais une différence qui se surmonte par la reprise des développements de l’enfant. Renseignement sur le site internet de l’AEVE.

  2. Bénévole auprès d’un enfant autiste, je voudrais évoquer les cas d’enfants autistes pour qui l’école obligatoire génère chez eux de grandes souffrances. L’association « Autisme Espoir Vers l’Ecole » (AEVE), applique une méthode appelée 3i (Intensif Individuel Interactif). Les buts de cette méthode est de sortir l’enfant du « silence » de sa bulle pour lui permettre d’entrer en relation et de mener une vie comme les autres. Autre but : acheminer l’enfant vers l’école dans une classe de son âge dès qu’il a les acquis nécessaires. De nombreux succès de cette méthode montrent son efficacité. Certains spécialistes considèrent que l’autisme n’est pas un handicap mais une différence qui se surmonte par la reprise des développements de l’enfant. Renseignement sur le site internet de l’AEVE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *