En Quête de Sens

Podcasts

Émission du 17 février 2020 : Comment rester calme au travail en toutes circonstances?

marie-ange
41KyIS2Ef4L
Éric Singler : il est Directeur Général du groupe BVA, en charge de la BVA Nudge Unit. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont Nudge Management. Il analyse et travaille notement sur les comportement des salariés.
Manuèle Haton: Après plus de 20 ans à des postes de management dans l’industrie de l’énergie, elle fait un grave burn-out et se reconvertit en 2017 comme Coach Consultante Certifiée. Elle crée son entreprise, « Antigone Coaching », spécialisée dans la prévention des risques psychosociaux et la reconstruction des victimes d’épuisement professionnel, afin de leur permettre de se projeter dans leur carrière et de reconstruire leur identité.
Auteur de « Burn-out ordinaire » aux éditions Baudelaire
 Loïc Scoarnec, président de l’association Harcèlement Moral Stop

Commentaires

  1. Etant enquêtrice entre autres pour BVA depuis plusieurs années, je témoignerai anonymement, car je connais trop bien le sort de ceux qui osent parler. J’ai cru m’étrangler en écoutant M. Singler dire: »si t’es pas content, casse toi >>> c’est un drame »!! Soit M. Singler ne connait pas bien son entreprise, soit il fait preuve d’un rare cynisme. Chez BVA, comme dans toutes les sociétés de ce secteur, les enquêteurs sont la dernière roue de la charrette, alors que sans eux, il n’y aurait pas un euro de CA réalisé. Payés avec un lance pierre, dans une enquête mystère seul le temps passé dans un magasin est payé, ni les temps de transports, ni la rédaction du rapport, on arrive à des records de 2 ou 3 euros de l’heure…Sur un siège éjectable en permanence à la première récrimination même justifiée, « on ne vous doit rien » me suis-je entendue dire par une responsable de votre société…Taillables et corvéables à souhait….Voilà la triste vie des enquêteurs dont vous profitez allègrement….Vos belles paroles laissez moi rigoler, quand un restaurant est payé 3 euros rapport compris..et quoi encore, vous allez être nourri à l’oeil…De quoi vous plaignez vous….??? D’ailleurs le restaurant est souvent attribué au gentil enquêteur docile pour le remercier. En le lui faisant bien remarquer… » Vous le méritez bien… ». Et je ne parle pas des relecteurs/correcteurs payés 3 euros le rapport…Oh bien sur, comme vous ne déclarez que 20 minutes par enquête, les salaires sur le papier ne sont donc pas aussi misérables sur le papier qu’ils le sont dans la réalité…et avec l’inspection du Travail et l’URSSAF çà passe…Sauf que pour Pole Emploi, en alignant vos 20 mins déclarées, vous connaissez le montant du SJR après plusieurs années de bons et loyaux services?? Alors de grâce M. Singler..ayez la décence de vous taire et de ne pas intervenir dans ce type d’émission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *