En Quête de Sens

Podcasts

5 mars 2018 : Pourquoi faisons-nous moins d’enfants en France?

Geneviève del Marmol

natalitéEn 2017 et pour la deuxième année,  le taux de fécondité en France a baissé, passant en dessous de la barre de 2 enfants par femme notamment chez les plus jeunes! Même si la France amorce  un léger déclin au niveau du renouvellement de ses générations, elle reste en tête de liste au niveau européen ! Comment donc expliquer cette baisse?  Peut-on mettre en cause une certaine politique familiale peu favorable à faire des enfants,  une conjoncture économique contraignante?  Est -ce une évolution démographique normale? Autant de questions posées par Sophie Nouaille à :

  • Laurent Toulemon:  chercheur à l’INED: Institut National d’Études DémographiquesL’Ined s’intéresse à l’évolution du mariage et de la famille en France et dans les pays développés. Elle suit plus particulièrement la diffusion des nouvelles formes de vie en couple et en famille et l’évolution de l’environnement familial dans lequel les enfants grandissent. Elle étudie les tendances de la fécondité – le nombre moyen d’enfants qu’une femme met au monde – et ses facteurs, notamment le désir d’enfant, la fertilité, la contraception et l’avortement.
  • Jean-Marie Andrès: Président de la Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques (CNAF) depuis juillet 2014.
  • Hervé Le Bras: Démographe, spécialiste en histoire sociale et démographique, Directeur d’études à l’EHESS,  chargé de la chaire « Territoires et populations » au Collège d’études mondiales. A notamment publié en 1993  : « Marianne et les lapins : l’obsession démographique » Hachette collection de poche Pluriel.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *