En Quête de Sens

Podcasts

Émission du 4 juin 2020 : A-t-on raison de tout miser sur les vaccins ?

marie-ange

1540-1

Sylvie Hubinois, pédiatre et membre du bureau de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire

Pierre-Jean Arduin, ingénieur-informaticien et auteur de « Pourquoi vacciner ? » (Pierre-Jean Arduin)

Commentaires

  1. Y-a-t-il des opinions plus mesurées en faveur de la vaccination dans les intervenants ?
    Le concept du tout vaccination repose sur une médecine de masse et la peur qui exclut totalement la notion de terrain. Claude Bernard lui-meme disait: le terrain est tout,la maladie n’est rien !
    On continue à placer les vaccins sur un piédestal au motif qu’ils seraient seuls à avoir augmenté l’espérance de vie alors que l’hygiène a joué aussi un grand rôle.
    Il existe un véritable dogmatisme sans possibilité de debat dans ce domaine alors qu’il faudrait être beaucoup plus nuancé..
    Le discours vaccinal s’affranchit totalement du traitement du terrain.Le Professeur Raoult parle bien d’écosystèmes complexes.
    Dr Noël

  2. on a récemment interdit les vaccins avec aluminium pour les animaux !
    alors, pourquoi pas pour les humains ?
    merci M.Arduin pour vos infos

  3. Consternant de constater la nullité et incompétence de cette pédiatre (aucune formation sur le sujet sinon la désinformation des producteurs et complices tels INFOVAC) qui perroquette propos erronés. ALU est très neurotoxique (+1500 publications). En ORAL , limite OMS et FAO = 0,3mg/kg/jour. Sa dose toxique en INJECT est < 1% de cette dose, correspondant à la réabsorption intestinale de la dose orale, le reste étant éliminé dans les selles( on injecte 0,945 mg d'un coup avec INFANRIX HEXA + PREVENAR à 2 mois pour un BB de 5 kg !!! Alu entre 1 à 30 µg /G de produit sec retrouvé dans autopsies alzheimer, sclérose, autisme de lobes cérébraux(récent Nature Research).Le Thiomersal est un conservateur, n'a jamais été utilisé comme adjuvant (alu, squalène), et encore présent dans les vaccins valence coqueluche et vaccins grippe. Moderna: vaccin mARN (et non ADN). Les corona sont des virus à ARN ! Mensonges rougeole, jamais on a autant vacciné, en 2002 CV= 28,1% à 2 doses à 5/6 ans contre 88% en 2017. Détail= dans la gélatine porcine de vaccin, on retrouve du glyphosate. Aussi dans Engerix B, Grippe, Pneumovax, MMR, RORV,Varivax, Zostavax (source CDC /USA). Présence de nombreux contaminants dans les vaccins: produits chimiques (herbicides), protéines allergisantes, rétrovirus adventices, ADN divers dont foetal humain dans MMR, ROR, Hépat A, varicelle, zona, dans priorix tetra RORV jusqu'à 300 fois seuil limite fixé AME à 10 ng !!! d'où possibilité de mutations génétiques retrouvées dans autisme, cancers, maladies auto-immunes…. Explosion des maladies chroniques infantiles pouvant aller qusqu'à SIDS ! Enfin de DTP Mérieux utilisé de 1961 à 2008 ne contenait pas d'alu, est-ce à dire que ce vaccin était inefficace et donc inutile car il n'y a eu de recrudescence de ces 3 maladies. A propos de polio, le rapport OMS 2019 indique 173 cas de polio due au virus sauvage (Pakistan, Afghanistan)et 329 cas dus au virus vaccinal dans 17 pays, entête Angola puis RDC, Pakistan, RCA, Nigeria, Philippines, Ghana…Entre 2000 et 2017, ce vccin polio oral a entrainé 496.000 cas de paralysies flasques aigues infantiles en Inde par une administration abusive (10 dosesà 1 an et jusqu'à 46 doses à 5 ans dans le Bihar). Merci Mr Bill Gates qui fait aussi des siennes en Afrique (en 2010, finance essais vaccin palu Afrique subsaharienne, 151 NN décédés et 1048 paralysies et convulsions sur 5949 sujets, alors qu'excellents résultats avec l'Artemisia Annua produite en quantité à Madagascar…).

  4. A quoi joue Radio Notre Dame en invitant un « ingénieur-informaticien » et en faisant de la publicité à son opus anti-vaccins publié à compte d’auteur en face d’une pédiatre seule compétente en la matière qui tente de répondre à chacune des contre-vérités et approximations de son interlocuteur !
    Le rôle de Radio Notre Dame est-il de favoriser auprès du grand public la désinformation sur les vaccins ?

  5. UN GRAVE PROBLEME = les professions de santé n’ont aucune formation indépendante sur le sujet des vaccins , seulement qq heures en fac pour ingurgiter un calendrier vaccinal. Cette connaissance est très chronophage, une fois diplômés, ils n’ont plus le temps et se contentent d’appliquer des directives imposées par le lobby et ses relais complices tels INFOVAC ou l’Institut Pasteur… Cette connaissance indépendante imposerait une année d’études supplémentaires uniquement consacrée aux vaccins.

  6. Ce qui est grave, c’est de voir le fanatique anti-vaccins Serge Rader, qui n’est pas médecin mais pharmacien, sévir partout pour déblatérer sur les médecins et sur les vaccins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *