Ecclesia Magazine

Podcasts

Émission du 5 septembre 2018 : Quelle pastorale pour les homosexuels dans l’Eglise ?

20160906_120609

Avec Nathalie de Wiliancourt, cofondatrice d’Homovox

Jean-Michel Dunand, fondateur de Communion Béthanie

Commentaires

  1. Magnifique émission grâce à la qualité des intervenants. L’importance du regard qui a été notamment soulignée est essentielle.
    Dans le même esprit, je vous signale le livre que j’ai écris :
    « Chrétiens homosexuels en couple, un chemin légitime d’espérance »
    publié (mars 2018) chez Edilivre et vendu soit par l’éditeur (commande en ligne http://www.edilivre.com/?s=anquetil) soit en librairie ou sur internet chez Amazon, chapitre, Cultura, Fnaac, La Procure…). Le livre est du reste recommandé par la Communion Béthanie.

  2. Je comprends mieux maintenant les paroles du Pape dans cet avion. Mais, je n’ai pas lu ce que le Pape en entier. J’ai lu le livre de Jean-Michel qui m’avait été conseillé par mon archiprêtre. Ce qui m’inquiète le plus aujourd’hui ce sont les paroles des chrétiens qui condamnent les homos, mon curé qui est polonais et qui ne cesse de nous dire que ce qu’ont fait ces prêtres est très grave et nous demande de jeûner et de prier pour eux. Mais, ne serait il pas aux prêtres qui ont commis ces actes de jeûner et de prier. Je ne suis pas là pour condamner ces prêtres, mais j’aurais aimés entendre nos cardinaux et nos évêques reprendre la lettre que notre Saint Père a envoyé au peuple de Dieu. Mais rien.

  3. Quand on est chrétien, l’homosexualité ne peut pas être considérée comme une véritable identité sexuelle. Dieu n’a pas voulu l’homosexualité, la Bible et l’enseignement de l’Eglise sont clairs là-dessus.
    Pourquoi est-ce que la vérité est ainsi dissimulée ? Comment une radio qui se prétend catholique peut ainsi mépriser ce que Dieu a à dire sur le sujet ?
    Bien sûr qu’il faut accueillir les personnes ayant une attirance homosexuelle mais il faut aussi dire la vérité. Par amour pour ces personnes, on n’a pas le droit de leur mentir pour flatter leurs désirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *