Carte blanche de Didier Rance

Podcasts

7 juillet 2018 : Qu’est devenue EnjoyMarie ?

20160826_135514

Qu’est devenue EnjoyMarie ?

 

Il y a tout juste trois an, j’avais été témoin, un après-midi de début d’été, d’une quasi-émeute en traversant un parc de ma ville: quelques 3 500 adolescentes (chiffres du journal local le lendemain) hurlaient « Marie, Marie » devant une estrade – et ce n’était à pas pour la Sainte Vierge. Je m’étais informé des raisons de cette manifestation et j’avais appris que les premiers rangs piétinaient depuis 6 heures du matin. Pour quoi ? Pour qui ? Quelques-unes de ces demoiselles interrompre quelques instants leurs cris pour m’informer avec bonne grâce de la raison de cette manifestation (il serait d’ailleurs plus juste de dire « pour me mettre au parfum » car il était aussi question de parfums… C’est ainsi que je découvris l’existence de cette « youtubeuse » (et de ce terme par la même occasion) appelée Enjoyphoenix ou encore EnjoyMarie, Marie Lopez pour l’état civil, tout juste 20 ans,  qui venait signer son premier livre, rien de moins que son autobiographie, reprenant ses prestations sur sa chaine personnelle Youtube, suivie par un bon million d’adolescents de notre pays, à peu près toutes consacrées à promouvoir maquillages, parfums (noud y sommes), vêtement et autres items à la dernière, en entrelardant ces conseils désintéressés et prescriptifs de profondes méditations philosophiques dont voici un exemple (oreilles prudes s’abstenir) : « « On ne vit qu’une seule vie, ne la laissez filer entre vos doigts à cause de « salopes » et de « connards » qui vous brisent le cœur ou vous font la vie » (pardon pour ces mots pas jolis du tout, ils ne sont pas de moi).

Trois ans plus tard, qu’est devenue EnjoyMarie ? Qui se souvient d’elle ? Certes elle a écrit depuis un roman, on peut toujours suivre sa chaine Youtube, et savoir qui est son compagnon du moment. Mais sa prétendue indépendance par rapport aux marques qu’elle présentait a été mise à mal Que choisir et son roman est passé inaperçu.  En dehors de sa chapelle Youtube, qui connait aujourd’hui Marie Lopez ?

Je demandais il y a trois ans, au zénith de sa gloire : « Phénomène de société ou non-événement ? » Aujourd’hui, je sais : luciole d’Internet, il en va d’EnjoyPhoenix ou EnjoyMarie comme de ces objets qui brillent sous les spots dans les vitrines et sont éteints quand ceux-ci sont coupés. C’est peut-être la chance de Mademoiselle Lopez, de devenir maintenant quelqu’un, après n’avoir été qu’un support de marques…

 

Didier Rance

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *