Angélus, Rorate Caeli ou Regina Coeli

Podcasts
angelus

L’Angélus est une prière de l’Eglise catholique d’Occident qui commémore l’Annonciation. Elle tire son nom de ses premiers mots, « Angelus Domini nuntiavit Mariæ ». Elle constitue trois textes décrivant le mystère de l’Incarnation. Elle est récitée en versicule et en réponse avec la salutation « Je vous salue Marie ! »

Cette dévotion est récitée dans l’Église latine trois fois par jour, à 6h00, à midi et à 18h 00 mais ces heures peuvent varier selon le travail et les régions. À ces heures une cloche de l’Angélus est sonnée. Cette cloche est encore sonnée dans certaines églises de campagne, mais souvent on a cru que c’était une continuation de la cloche du couvre-feu.

L’institution de l’Angélus est attribuée par certains au pape Urbain II, par d’autres au pape Jean XXII. On attribue l’origine de la triple récitation à Louis XI de France (1472).

Rorate cæli sont les premiers mots d’un texte utilisé dans la liturgie catholique et parfois protestante notamment durant les messes de l’Avent où il exprime l’attente de l’avènement du Messie.

Regina Cœli, ou encore Regina Cæli, est une antienne mariale, prière chrétienne chantée en latin, dédiée à la Vierge Marie et associée à la joie de la Résurrection du Christ. C’est l’une des quatre hymnes mariales du catholicisme (avec le Salve Regina, l’Alma Redemptoris Mater et l’Ave Regina cœlorum). Son titre (ou incipit) – constitué des deux premiers mots du texte – signifie « Reine du Ciel ». L’origine de cette antienne remonte au xiie siècle. Elle est courte et regroupe 4 vers, puis 2, avant l’Oraison conclusive. Seuls les deux premiers vers présentent une rime. Ces deux vers et le suivant se terminent par le mot Alleluia, comme un refrain. Après les quatre premiers vers, l’antienne enchaîne sur le verset suivi de son répons. L’un et l’autre amènent également un Alleluia. La prière se clôt sur une Oraison en forme d’invocation.

Cette prière est chantée du dimanche de Pâques jusqu’au dimanche de la Trinité (qui suit celui de la Pentecôte).

Pagination