Il était 3 fois

Podcasts

16 février 2018 : les interdits alimentaires

3 fois

les interdits alimentaires

Commentaires

  1. L’interdit de cuire l’agneau dans le lait de sa mère serait l’expression symbolique du refus de la cruauté envers les animaux. Mais que dire alors de la gastronomie française qui l’autorise (sans parler de celles des autres pays que j’ignore) ? Je pense aussi au foie gras, mais également aux crustacés que l’on ébouillante. Sans doute d’autres pratiques m’échappent-elles encore.

    Ne pourrait-on aussi éviter l’égorgement des animaux en pleine conscience puisque apparemment il existe des méthodes d’étourdissement électriques qui supprimeraient la souffrance. De même d’ailleurs que pour les crustacés il existe un appareil que l’on nomme Crustastun et qui est censé permettre leur électrocution.

    Sans parler des fourrures dont on affuble certains manteaux.
    Que j’aimerais qu’un prophète qualifie ces pratiques d’abominations pleines et entières.

  2. En plus j’apprends que les fromages sont produits certes à partir de lait mais de lait caillé grâce à un ingrédient que l’on nomme « présure ». Or ce n’est rien d’autre qu’un coagulant qui provient de la caillette : une partie de l’estomac des veaux que l’on abat donc très jeunes, vu que plus ils sont jeunes, plus la présure qu’on extrait de leur estomac se montre efficace. Mais quelle différence entre faire cuire le veau dans le lait de sa mère et manger du lait coagulé en forme de fromage grâce à l’estomac du veau ?
    Du coup j’apprends qu’il existe des fromages fabriqués sans présure, des fromages… casher.
    Je l’ignorais.
    Mais pourquoi les christianisme n’a-t-il pas gardé ce rempart à tant d’horreurs ?
    Et comment l’homme pourrait-il manquer de se rendre impur par la pratique de telles horreurs sur les pauvres animaux ?

  3. Il me semble qu’une forme de jeûne pourrait donc consister à manger des fromages casher et plus généralement toutes sortes d’aliments résultants du moins de souffrances possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *