le direct Musique sacrée

Récital de Selim Mazari à la Fondation Louis Vuitton

L’an dernier, ses interprétations jubilatoires de Debussy et Scarlatti avaient provoqué l’enthousiasme des mélomanes. Le pianiste français Sélim Mazari revient à l’Auditorium de la Fondation Louis Vuitton.

Avec l’originalité qui le caractérise, Sélim Mazari convoque Beethoven et son génie de la variation à travers deux cycles dont le fameux « Eroïca ». L’art du musicien allemand fait directement écho à la virtuosité bondissante d’Enesco et de Prokofiev. De la Sonate n° 6, le pianiste Sviatoslav Richter dit ainsi : « La clarté inhabituelle du style et la perfection structurelle de cette musique m’avait stupéfait. Je n’avais jamais rien entendu de tel. Le compositeur y brisait les idéaux du romantisme avec une audace sauvage et incorporait dans sa musique la pulsation terrifiante du XXe siècle. »

Sélim-Mazari-9-©-Fondation-Louis-Vuitton-Gaël-Cornier-360x240

Beethoven, Variations sur le Ballet “Das Waldmädchen“ WoO 71

Beethoven, 15 variations et fugue op. 35 sur un thème de Prométhée, « Variations Eroïca »

Enesco, Toccata & Pavane (Suite pour piano n°2 op. 10)

Prokofiev, Sonate n°6 op. 82

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *