le direct Musique sacrée

Qui n’a pas de nœuds dans sa vie ? Retraite auprès de Marie qui défait les nœuds

Les nœuds, ces difficultés de tous ordres : familial, professionnel, financier, santé, qui nous étouffent parfois depuis longtemps et qui semblent humainement insolubles.

Après Bollène puis Lourdes, le Laus, Pontmain (lieux d’apparitions), venons les confier à Marie qui défait les nœuds lors d’une retraite qui, pour la région parisienne, se déroulera à Villebon/Yvette et à la Médaille Miraculeuse, rue du Bac à Paris, le week-end du 22-24 février.

Elle sera animée par Elisabeth Couturier, laïque consacrée.

Renseignement et inscription : 01 39 62 11 23 et http://www.gingko-editions.fr/reservation-retraite-2018-2019/

Pour en savoir plus

 

Elisabeth Couturier.

Après une formation en théologie (I. C. de Toulouse), en psychologie, et une formation ignatienne, a travaillé en Irlande, en Angleterre et à Paris (foyer de jeunes filles en danger), puis 25 ans en Suisse (théologienne laïque, aumônerie de prison, conférences).

En 2001, en France, co-fonde et anime pendant 15 ans une association au service des personnes en difficulté.

Actuellement se consacre à l’accompagnement individuel.

Date : du vendredi 22 février à 16h30 au dimanche 24 février à 16h

Accueil et logement :

Château des Lazaristes

7, Rue du Baron de Nivière,

91140 Villebon-sur-Yvette

Une partie (samedi p. m.) de la retraite se déroule  à Paris, 140, rue du Bac, à la Médaille Miraculeuse (Messe, enseignement, grâces des lieux, etc.). Transport en autocar prévu.

Participation aux frais :

  • Retraite, enseignements, repas, etc. : 100€
  • Logement : 60€

 

Chaque retraite est conçue pour achever, dans une démarche de confiance et d’abandon la neuvaine à Marie qui défait les nœuds qui sera commencée chez soi, le 17 février.

Les éléments nécessaires pour bien profiter de cette retraite sont envoyés à domicile.

Commentaires

  1. Bonjour, mon fils souffre d’une importante phobie sociale depuis 15 ans et reste enfermé chez lui, sans voir, ni jamais parler à personne. Son parcours en psychiatrie a été long et chaotique. C’est aussi impossible pour lui de sortir régulièrement pour voir un psychologue.
    Je souhaite prier Marie en communion avec d’autres croyants, pour lui, mon fils chéri qui souffre même quand il est chez lui, et pour tous ceux qui viendront avec leur difficultés. Je vous remercie d’organiser cette retraite qui est importante pour moi. Edith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *