le direct Musique sacrée

Exposition « Voyage en barbarie »

Une paroisse du XIXè arrondissement sensibilise au parcours des migrants

La paroisse St-Jacques St-Christophe de la Villette accueille dans son église (6 place de Bitche, 75019) l’exposition « Voyage en Barbarie – L’exode d’Érythrée » du 5 au 20 janvier 2017. Cette exposition, soutenue par l’Acat, est tirée du documentaire « Voyage en Barbarie » des réalisatrices Cécile Allegra et Delphine Deloget, récompensé par le prix Albert Londres 2015.

Pour l’occasion, la paroisse organise dans ses locaux (1-3 place de Joinville, 75019) une soirée conférence-débat le mardi 10 janvier à 19h, en présence de Cécile Allegra, co-réalisatrice, et de Mathilde Mase, responsable du programme Asile à l’Acat. La conférence portera sur la réalité de l’exil et l’accueil des exilés ; elle sera introduite par Mathilde Mase. Cécile Allegra racontera la genèse de l’exposition et le parcours des victimes ; un débat et une visite commentée de l’exposition suivront.

Au cœur du quartier populaire de la Villette, la paroisse St-Jacques St-Christophe (SJSC) s’engage depuis des années auprès des plus précaires, sans distinction de foi ou d’origine, au travers d’actions diverses : l’épicerie solidaire ; l’hiver solidaire (accueil, hébergement temporaire et accompagnement de SDF du quartier) ; etc. À l’installation des différents campements autour de la place Stalingrad, le XIXè arrondissement a vu naître un grand mouvement de solidarité mais aussi des réflexes de peur, dus à l’ignorance et aux préjugés. La paroisse SJSC a tout naturellement décidé de sensibiliser les habitants du quartier et de Paris à l’histoire des réfugiés.

Les Érythréens représentaient la majorité des migrants présents autour de Stalingrad. L’exposition « Voyage en Barbarie – L’exode d’Érythrée » raconte au travers d’images et de témoignages le parcours et les tortures subies par les migrants érythréens. Aux mains des passeurs dans le Sinaï, ils sont victimes du marché sanglant de la « torture contre rançon ». Hommes, femmes et enfants sont livrés à des bourreaux sans scrupules qui espèrent en tirer des sommes exorbitantes.

L’exposition est soutenue par l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (Acat), qui vient de lancer la campagne intitulée « Osons la fraternité, accueillons les étrangers« .

L’exposition et la soirée conférence-débat sont gratuites et ouvertes à tous ceux qui, chrétiens ou pas, veulent apprendre à connaître ces hommes et femmes qu’ils croisent dans leurs rues, sur leurs trottoirs.

Contacts :

Pour la paroisse SJSC, Hugues de Varine : 06 80 87 83 95 – hugues.devarine@sfr.fr

Pour l’Acat, Pierre Motin : 01 40 40 40 24 – 06 12 12 63 94 – pierre.motin@acatfrance.fr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *