13.01.23 Camille Meyer Catégorie(s) : Actualité

L’enquête de La Croix Hebdo, les églises de campagne de R. Bachelot, l’école privée et la liberté et Ramsès II à Paris – Au cœur de l’actu #15

Toute l'actualité traitée par nos journalistes cette semaine

Sous emprise, l’enquête de la Croix

La Croix Hebdo publie, ce vendredi 13 janvier, une enquête sur des abus sexuels présumés dans un internat catholique de la communauté des Béatitudes entre 1988 et 2007. « Sous emprise » révèle les « nombreux dysfonctionnements dans l’exercice des responsabilités au sein de l’Eglise : « incompréhension de la procédure pénale et de ce qui caractérise une agression sexuelle, opacité des procédures canoniques, non respect des sanctions prises en interne, manque de compétence, peur du scandale et, pour toutes ces raisons, maintien des faits dans des qualifications floues, euphémisées ou spiritualisées. » L’enquête révèle également que ces dysfonctionnements maintiennent « les victimes sous emprise », écrit Mikael Corre sur le site de la Croix. Le grand reporter était l’invité de Rencontre au micro de Marie-Leïla Coussa : 

Un entretien qui s’est poursuivi sur le Canap’ de la Rédac, avec Louis-Marie Picard :  

Roselyne Bachelot et les églises de campagne

Dans une émission de télévision, Roselyne Bachelot a préconisé que les églises de campagne ne pourraient pas forcément être maintenues dans l’état où elles sont aujourd’hui, le patrimoine auquel on est attaché, « ce blanc manteau d’églises c’était au moment de l’an1000, eh bien l’an 2000 pourrait ouvrir la disparition d’une partie de ce patrimoine » introduisait Louis Daufresne dans le Grand Débat, en rapportant les propos de l’ancienne ministre de la Culture. Que penser du point de vue de Roselyne Bachelot ? Réactions de Marie d’Armagnac, journaliste, Christophe Geoffroy, directeur de La Nef, et Olivier Milza de Cadenet, historien.  

Ramsès II arrive à Paris 

Le sarcophage du plus célèbre des pharaons revient à Paris pour une exposition évènement à partir du 7 avril prochain. Prêt exceptionnel de l’Egypte à la France, il sera accompagné de 180 pièces symboliques du règne du souverain. Ce sarcophage sera le clou de l’exposition « Ramsès et l’or des pharaons ». L’évènement itinérant a démarré à San Francisco, en Californie, en 2022, et se poursuivra à Sydney à l’automne. Le sarcophage ne sera visible qu’en France, à la grande halle de la Villette, aux côtés d’innombrables objets, des bijoux en or et en argent massif, des statues, des amulettes ou encore des masques. 

>> Pour tout savoir de cette exposition, découvrez l’intégralité de notre article

Quelle liberté pour les écoles privées ? 

L’école privée, sous contrat ou hors contrat avec l’état, continue de séduire, notamment par des projets pédagogiques innovants ou encore par son autonomie. Mais ces écoles ne peuvent pas faire n’importe quoi et sont encadrées par la loi Debré de1959. Loi qui dit que l’Etat garantit l’existence de l’enseignement privé à côté de l’enseignement public, comme le stipule l’article 1, « l’Etat proclame et respecte la liberté de l’enseignement (…) ». Mais l’école privée est-elle aussi libre qu’on le croit ? C’est la question posée par Marie-Ange de Montesquieu, lundi 9 janvier, dans En Quête de Sens

Partagez sur les réseaux sociaux :