le direct Musique sacrée

En Quête de Sens : « Les arbres nous font du bien, sont bénéfiques à notre santé physique et mentale »

Etreindre un arbre, lui faire un câlin… Cela vous paraît farfelu ? Et pourtant, ce contact avec la nature nous fait du bien, il peut même se révéler salvateur. Marie-Ange de Montesquieu nous emmène en forêt avec Thierry Beaufort et Frédéric Plenard.

Adolescent, Thierry Beaufort passait des journées entières en pleine forêt à faire des cabanes : c’est sans doute à ce moment-là qu’il a découvert le « bienfait des arbres ». « Il faut savoir que nous avons chacun et chacune un arbre totem en fonction de notre jour et mois de naissance », explique-t-il, « c’est notre arbre protecteur. Quand on est en contact avec lui, on se sent bien ». Il rappelle également que les arbres ont l’art de communiquer entre eux : ils se multiplient et survivent parce qu’il s’associent, comme le hêtre et le chêne, par exemple, qui collaborent.

De son côté, Frédéric Plenard constatent que « les adultes le plus proches de la nature sont des enfants qui ont été très tôt au contact de la nature ». « A mon sens », ajoute-t-il, « l’être humain a toujours su que la nature était bénéfique, mais on a en perdu la conscience… Là, on réveille cette conscience ».

On sait désormais que la forêt nous protège contre certaines maladies. Le soin par les arbres ou « sylvothérapie » est un concept apparu dans les années 80 : « cela vient du Japon », souligne Thierry Beaufort. Il explique : « il y a un échange électro-magnétique quand on étreint un arbre, ce sont parfois des sensations surprenantes très déstabilisantes… On sait désormais que cela a de effets bénéfiques, comme diminuer le taux de cortisone, hormone du stress,  baisser la tension artérielle, ralentir les battements du cœur… ». En forêt, c’est un fait, le temps ralentit, on s’arrêt, on écoute et on relâche les tensions. Regardez dans les cours d’écoles : on trouve des marronniers, des platanes, mais aussi des tilleuls, explique-t-il, « les tilleuls sont reconnus pour apaiser et calmer ».

Dès lors, qu’est-ce qui nous empêche de renouer avec les espaces naturels ? « Il existe encore de nombreux freins », souligne Frédéric Plenard, « des peurs et fausses idées sur la nature, une privatisation de la forêt, la peur des chasseurs, peur de s’y ennuyer »… Et pourtant, aujourd’hui en France, nous vivons toutes et tous à une demi-heure d’une forêt. Êtes-vous prêts à tenter l’expérience du câlin à un arbre et à vous ressourcer ?


Les invités de Marie-Ange de Montesquieu :

le-pouvoir-cache-des-arbres-thierry-beaufort-editions-du-dauphin-9782716317580

Thierry Beaufort, amoureux des arbres et sylvothérapeute auteur du « Pouvoir caché des arbres » (Dauphin)

FIC167265HAB40

Frédéric Plenard, enseignant en Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) et initiateur du projet Le Grand Secret du Lien. Il a réalisé plusieurs films documentaires, parmi lesquels Le Grand Secret du Lien. Il publie « L’enfant et la nature » (Rocher)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *