le direct Musique sacrée

Didier Rykner dénonce six scandales d’Etat dans le cadre de la vente du domaine national de Grignon

Le domaine national de Grignon,  temple de la recherche agronomique française, a été mis en vente par l’Etat. De nombreuses voix s’opposent à ce projet, retour sur l’enquête de Didier Rykner, de la Tribune de l’Art dans le Grand Témoin.

Ce vendredi 26 mars sera synonyme de clap de fin pour les auditions des candidats à  l’achat du domaine national de Grignon. Pour Didier Rykner, sur les quatre candidats, « deux ont des projets, qui à mon sens, sont respectueux du domaine et les deux autres sont des promoteurs immobiliers dont l’objectif est de construire ». Le journaliste de la Tribune de l’Art a enquêté et dénonce six scandales d’Etat :

  1. Le domaine de Grignon est un domaine national qui ne devrait pas être aliéné
  2. Le ministère de la Culture a donné un avis favorable contre les arguments patrimoniaux
  3. Le ministère de la Culture entérine la sous-protection du domaine
  4. Le patrimoine mobilier, très important, n’est pas protégé.
  5. Le ministère de l’Agriculture n’entretient plus les bâtiments
  6. Un critère de prix qui n’est même plus d’actualité

Il s’agit pourtant d’un domaine qui a traversé les siècles et qui a connu d’illustres propriétaires comme François Ier, Henri II ou Charles X qui a fondé l’ancêtre de ce qui est aujourd’hui Agrotech.

Histoire du domaine de Grigon

Pour réécouter l’intégralité du Grand Témoin :

Commentaires

  1. Lamentable. Jusqu’au iront ils ? Dépecer la France de ses richesses « quoi qu’il en coute » pour laisser quoi à nos enfants et petits enfants après ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *