le direct Musique sacrée

Vrai ou faux : le pape François va-t-il démissionner du Vatican ?

Alors que la fronde anti-François continue de s’afficher publiquement, des rumeurs vont jusqu’à avancer une possible renonciation du pape. On fait le point sur la situation tendue au Vatican. 

 nacho-arteaga-g453jQQnJ-U-unsplash

« Il y a effectivement quelques signaux qui laissent possible la démission du pape” lançait Antoine-Marie Izoard, directeur de la rédaction de Famille chrétienne sur Europe 1 le 1er janvier dernier. Il faut dire que 2019 ne s’est pas achevé dans la sérénité pour le Saint-Père. Celui qui fêtait le 17 décembre dernier ses 83 ans est apparu agacé lors de son bain de foule du 31 décembre. Une fidèle l’a attiré vers elle, manquant de le faire tomber et provoquant une réaction pour le moins virulente de la part de François. Il s’en est donc fallu de peu pour que les réseaux sociaux s’enflamment, alimentant de plus belle les rumeurs déjà galopantes sur son éventuelle démission. 

Un pape fatigué ?

Conscient de son impair, François s’est excusé lors de l’Angélus le lendemain, admettant avoir “perdu patience”. Le pape serait-il lassé de sa fonction au point de s’emporter auprès de ses fidèles ? Constance Colonna-Cesari, journaliste spécialiste du Vatican nous rappelle qu’avant d’être pape, Jorge Bergoglio est aussi et avant tout un homme avec ses réactions spontanées et aussi ses ennuis de santé : “Il n’a jamais caché ses problèmes de sciatique et ses difficultés à se déplacer. Sa réaction de stupeur s’explique donc facilement s’il était sur le point de basculer”. 

Sa santé pour le moins chancelante pourrait-il pourtant le pousser à renoncer ? Après la démission de son prédécesseur pour cause de santé déclinante, le pape François nouvellement nommé en 2013 avait défendu ce choix, arguant qu’il pourrait en faire de même si son état ne le permettait plus : “Vous pourrez me dire: « Et si vous n’avez pas envie de continuer un jour ? » Je ferais la même chose, je ferais la même chose ! Je prierai beaucoup, mais je ferais de même.” Si ses détracteurs ont déjà fait le rapprochement, rien ne confirme pour l’heure la thèse d’un départ précipité de François, dans les pas de Benoît XVI. 

Haro sur l’agenda 2020

Enfin, l’argument selon lequel l’agenda 2020 du souverain pontife est désespérément vierge reste également à nuancer. En effet, l’année 2020 devrait être chargée en déplacements encore non-confirmés. L’un d’entre eux devrait se dérouler en Irak notamment pour soutenir la situation des chrétiens d’Orient menacée par les tensions actuelles. Le programme précis de voyage, s’il n’a pas encore été officiellement confirmé avec des dates définitives fixées, parait cependant toujours d’actualité pour certains membres de la rédaction de l’Osservatore romano, nous rapporte Constance Colonna-Cesari.

Je l’imagine mal renoncer car cela aboutirait à une situation de deux papes émérites”, conclut-elle. Une analyse partagée par  un journaliste de Vatican News :  “Les rumeurs d’une démission du pape ne correspondent à aucune réalité ici. Il y a eu un moment de flottement ces dernières semaines car aucun voyage n’était annoncé, mais le pape se concentre actuellement sur les nombreux chantiers à la Curie”.