le direct Musique sacrée

 Mgr Jacques Habert, nouvel évêque de Bayeux-Lisieux

Après la démission pour raison d’âge de Mgr Jean-Claude Boulanger, le pape François a nommé, ce 10 novembre, Mgr Jacques Habert, évêque de Bayeux-Lisieux. Il était jusqu’alors évêque de Séez.

C’est à Saint-Malo, en 1960, que Jacques Habert voit le jour. Fils d’un agent commercial d’EDF et d’une mère au foyer, il grandit dans le Val-de-Marne, « dans un diocèse exclusivement urbain, aux frontières de Paris », expliquait-il, il y quelques années, au journal La Croix.

Le premier appel ? « Je l’ai ressenti en terminale » lors d’une retraite en compagnie de lycéens. A l’époque, il est notamment très marqué par les figures de Saint Jean Marie Vianney et de Don Bosco. Etudiant en droit, Jacques Habert, se voit en commissaire de police. C’était sans compter sur l’accompagnement de son père spirituel, un curé de la paroisse de Vincennes, le père Philippe Barbarin. Jacques Habert est finalement ordonné prêtre le 30 septembre 1989 pour le diocèse de Créteil. Vicaire à la paroisse Saint-Léonard de l’Haÿ-les-Roses et aumônier des lycées du secteur (1990-1997), vicaire des paroisses Saint-Pierre de Charenton, Saint-Charles de Joinville et des Saints-Anges-Gardiens de Saint-Maurice (1997-2002), en 2002 il devient curé de Charenton-le-Pont (2002-2010). Nouvelle mission en 2011 : il est nommé évêque du diocèse de Séez. Celui qui a toujours prêté une vive attention à la formation des futurs prêtres et aux jeunes générations, succède désormais à Mgr Boulanger à la tête du diocèse de Bayeux-Lisieux.


En février dernier, Camille Meyer interrogeait Mgr jacques Habert lors du Salon de l’Agriculture.


En raison des contraintes sanitaires, les informations relatives à l’installation de Mgr Jacques Habert seront communiquées ultérieurement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *