le direct Musique sacrée

Covidout.fr : une application protège votre santé mentale

Des chercheurs et soignants franco-suisses viennent de rendre accessible une application en ligne qui permet de préserver sa santé mentale en cette période de crise sanitaire.

 

Capture d’écran 2020-06-02 à 17.23.36

Anxiété, dépression, stress, troubles du sommeil… Le 14 mai dernier, l’ONU publiait un rapport alarmant sur les conséquences de la pandémie sur notre santé mentale. Au-delà de la menace pour notre santé physique, le virus présente aussi un risque pour notre bien-être psychique. En effet, il peut causer bien des souffrances psychologiques, notamment face à la perte d’un être cher, face à la disparition d’emplois, dans le cas d’un isolement forcé ou encore d’une dynamique familiale difficile. « J’appelle les gouvernements en particulier à annoncer des engagements ambitieux en matière de santé mentale lors de la prochaine Assemblée mondiale de la santé », a ainsi interpellé le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Un outil gratuit accessible à tous

Preuve de l’intérêt croissant pour cette thématique, les téléchargements d’applications d’aide en santé mentale ont bondi durant la période selon Sensor Tower, une société d’analyse spécialisée dans les applications mobiles. Les premiers téléchargements des 20 meilleures applications de bien-être mental aux États-Unis ont atteint 4 millions en avril. En France, aucun chiffre similaire n’a encore été exhumé des plateformes de téléchargement. Cependant, des soignants et chercheurs de l’UPEC, du CNRS, de l’Inserm et de l’Université de Genève viennent tout juste de mettre au point une application, Covidout.fr, qui propose des ressources gratuites pour aider à préserver sa santé mentale et développer ses capacités d’adaptation face à la crise engendrée par le Covid-19. Covidout.fr fonctionne en format « WebApp » (disponible uniquement depuis un navigateur web) et s’utilise comme un carnet de bord. L’outil est modulable selon les besoins et selon son humeur. Si l’utilisateur présente par exemple des troubles du sommeil, alors il bénéficiera de conseils pour mieux appréhender ses nuits. Même chose pour les questions de nutrition, de respiration, de sexualité, de troubles obsessionnels compulsifs… Il recevra alors des notifications via sa boîte mail pour participer à différents programmes d’entraînement et visualisera son évolution au moyen de graphiques.

Parallèlement, l’internaute peut contribuer à aider la recherche en communiquant les données de son parcours.