le direct Musique sacrée

Christine Jordis, auteure de Prudence et Passion, invite à « garder pour soi le moment présent »

Lundi 28 septembre 2020, Yves Delafoy recevait Christine Jordis, membre du jury du Prix Femina, à l’occasion de la sortie de son livre Prudence et Passion, début septembre.

9782226455697-jA l’occasion de la rentrée littéraire, Christine Jordis s’inspire du roman Raison et Sentiment de Jane Austin, pour écrire Prudence et Passion, à propos de notre société et des différents mouvements qui la traverse.

Rester prudente … ou céder à la passion

Jane Austin avait fait d’Elinor défendant la modération et la sagesse, et de Marianne, personnifiant les dangers de l’audace, deux personnages antagonistes. Au terme de leur affrontement, la première s’est construite une vie heureuse tandis que la seconde s’est résignée à s’ajuster au monde tel qu’il est.

A travers Prudence et Passion, Christine Jordis décide elle-aussi de faire gagner son personnage d’Elena, qui incarne la prudence, face à sa sœur, Marianne, poussée par la spontanéité.  » Le roman cherche à montrer que face à des contraintes, il est possible de fuir ou du moins de se préserver » explique la romancière. En clair, face aux mouvements sociétaux, il faut prendre du recul si l’on souhaite trouver une vérité.

Faut-il fuir le monde ?

Dans son livre, Christine Jordis prend en compte les mouvements et les crises actuels tels que le coronavirus, ou les manifestations pour l’écologie. Cependant son message est clair : nous sommes dans un monde de surinformation, voire parfois de désinformation due à une mauvaise utilisation des mots par les journalistes et intervenants. Il est donc essentiel de regarder ces événements avec du recul, et d’éviter les excès.

« Il ne s’agit pas de quitter le monde, il y a trop de problèmes graves qui se posent. […] Il s’agit simplement, de temps en temps, de garder pour soi le moment présent. D’arrêter cette circulation permanente, d’arrêter cette information permanente, de se mettre à l’abri et de mettre tout ce qu’on entend ensemble et de juger ce qu’il ressort de vrai selon nous. »

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *