le direct Musique sacrée

2020 : l’incertitude géopolitique domine. Regardons vers l’espérance

L’année 2019  aura vécu une géopolitique très fortement perturbée, mais avec des opinions publiques occidentales le plus souvent fatalistes semblant s’habituer à ces désordres mondiaux. Résumons les situations.

                                                                          

1- L’Asie.

. En Chine les troubles permanents à Hongkong mettent en danger un des centres financiers mondiaux, mais jusqu’à présent, Pékin se tient dans une certaine réserve, mais 2020 reste incertain. Pékin se veut  une super-puissance  face Aux Etats Unis.

. En Corée du Nord, les provocations continuent avec l’essai d’un nouveau missile stratégique. Quelle sera la réaction de Washington ?

. Aux Indes. Les relations avec le Pakistan restent très tendues et il s’agit de deux puissances nucléaires. Apaiser les deux parties  reste une priorité.
-Au Japon la rigueur socio –économique reste inchangée.

2- Le Moyen Orient.

Il reste une poudrière pour quatre raisons : production mondiale de pétrole menacée, antinomie historique entre chiites, sunnites et chrétiens, guerres larvées avec Israël, production nucléaire de l’Iran.

Cette année, nous avons dans cette région, à la fois  une crise sociale en Iran, pays de 80 millions d’habitants souffrant d’une véritable famine du fait des rétorsions américaines, une guerre entre Turcs et Kurdes en Syrie, une révolution larvée au Liban entre ses communautés. Hélas  2020 ne peut guère modifier la donne.

3. Le Maghreb. De l’Egypte au Maroc, les pays souffrent non seulement  des conséquences des « printemps arabes » et de leurs révolutions, mais de leur incapacité à faire face à un des défis du siècle : leur démographie incontrôlée. Le Maghreb compte aujourd’hui 200 millions d’habitants dont 100 millions en Egypte et 40 millions en Algérie et au Maroc. Le Caire est une mégapole de pauvreté vivant des subsides saoudiens  et le peuple algérien récuse les dernières élections présidentielles par des manifestations permanentes et des migrations vers la France.

4- L’Afrique noire. La pauvreté domine, car le continent ne peut faire face à une démographie galopante avec un milliard et demi  d’habitants à nourrir. Comment faire face à un tel défi ? Ponctionner les ressources naturelles et jouer sur l’immigration : remèdes qui trouvent et trouveront leur limites. La France assume une présence au Mali, mais pour combien de temps ?

5- L’Amérique du  Nord.

. Le Canada. Avec 38 millions d’habitants, il dispose de ressources énergétiques et minérales abondantes et diversifiées. C’est le plus grand producteur de pétrole et de gaz au monde. Son secteur bancaire est solide avec un sérieux budgétaire et

le  développement des relations commerciales avec l’U.E. Il n’y aura pas de changement interne et externe prévisible en 2020.

. Les Etats Unis. C’est toujours la première puissance économique et militaire mondiale et elle le restera en 2020, malgré les aléas de la présidence Donald Trump.

6- L’Amérique du Sud.

Le chaos règne malheureusement dans la majorité des pays : Mexique, Brésil, Venezuela, Argentine. Ce chaos est économique, social, économique et Trump a fermé sa frontière sud pour interdire l’immigration. Aucun changement n’est attendu en 2020.

7- L’Europe.

Malgré l’Union Européenne les divergences  entre ses composantes se multiplient. Outre le Brexit, nous avons une Russie se voulant le nouveau symbole de l’Europe chrétienne, des pays nordiques rigoureux, une Allemagne leader avec des excédents budgétaires, une France révolutionnaire, une Europe du sud  sympathique et anarchique. 2020 ne devrait pas changer la donne.

En conclusion, ce qui frappe, tant pour le présent que pour 2020 et les années à venir, c’est l’anarchie croissante d’une planète en proie aux conséquences de sa démographie incontrôlée, avec un réchauffement climatique aux conséquences ravageuses.

Prenons conscience des défis présents et à venir : ce sont des urgences qui doivent faire oublier des contestations sociales qui semblent d’un autre temps et font oublier l’essentiel.

Nous vous adressons nos meilleurs vœux d’espérance pour la nouvelle année.

Commentaires

  1. En général, vu de France, les pays du Maghreb sont au nombre de trois: Maroc, Algérie, Tunisie. Y ajouter la Libye est déjà plus inhabituel et contestable. Quant à l’Egypte, non…

    Sur les définitions géographiques, voir par exemple article détaillé sur le blog « Horizons d’Aton », sur cette sémantique parfois un peu floue, ou fluctuante selon les auteurs. Cette dernière remarque vaut aussi pour le Mashreq.

    http://horizons-d-aton.over-blog.fr/article-14553128.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *