le direct Musique sacrée

Le pape François en prière avec le Liban

Après les deux explosions qui ont fait plus de 130 morts et près de 5000 blessés à Beyrouth, le pape François a adressé ses prières au Liban, pays déjà fragilisé depuis des mois par la crise.

pape François en prière

 

Deux violentes explosions ont dévasté mardi après-midi une partie de la capitale du Liban, Beyrouth, provoquant ainsi la mort de plus de 130 personnes et blessant près de 5 000 autres. Des dizaines de personnes restent encore par ailleurs portées disparues selon le porte-parole du ministère de la Santé. Les énormes explosions qui ont eu lieu dans la zone portuaire de la ville seraient dues selon les autorités à un incendie dans un entrepôt abritant une énorme quantité de nitrate d’ammonium. Elles laissent ainsi 300 000 personnes à la rue, dans un pays déjà exsangue depuis des mois à cause de la crise économique puis sanitaire. En effet,  le taux de pauvreté est de plus de 50% et le chômage avoisine les 35%.

Face au drame de Beyrouth, le pape François a indiqué lors de l’audience générale, prier pour le LibanPrions pour les victimes et leurs familles; et prions pour le Liban, afin qu’avec l’engagement de toutes ses composantes sociales, politiques et religieuses, il puisse faire face à ce moment tragique et douloureux et, avec l’aide de la communauté internationale, surmonter la grave crise qu’il traverse» a dit François. Pour rappel, le Liban est historiquement l’un des pays d’Orient où vivent le plus de chrétiens qui représentent environ 35% de la population selon le CIA World Factbook.

L’Oeuvre d’Orient lance un appel à la générosité

La communauté chrétienne n’a pas été épargnée par la double explosion comme l’indique l’Oeuvre d’Orient qui affirme que nombre d’écoles et d’hôpitaux chrétiens sont détruits. L’association française au service des chrétiens d’Orient en appelle donc à la générosité pour à la fois : remettre en état de marche les hôpitaux et dispensaires appartenant aux Églises et congrégations locales les plus endommagés par la déflagration – ces dispensaires soignent des patients de toutes origines sociales ou religieuses – réhabiliter les écoles chrétiennes frappées par la déflagration afin que ces dernières soient en mesure d’accueillir les élèves lors de la rentrée scolaire.

Pour aider le Liban, l’Oeuvre d’Orient a mis en place une cagnotte en ligne : https://secure.oeuvre-orient.fr/urgence-beyrouth