le direct Musique sacrée

Le pape François accepte la démission du Cardinal Barbarin

Le 30 janvier dernier, le Cardinal Barbarin avait de nouveau, remis sa démission au Saint Père « pour tourner la page ».

C’est une première en France, le pape François, après s’être accordé un temps de réflexion, a accepté la démission de Mgr Philippe Barbarin de sa charge d’archevêque du diocèse de Lyon.  Relaxé en janvier dernier à l’issue de son procès en appel pour non-dénonciation des abus sexuels d’un prêtre, avait remis à nouveau sa démission au Pape « pour tourner la page« . Le cardinal avait confié au Point que cette affaire l’avait « changé« , mais qu’elle resterait « toujours collée » à son visage.

Le Primat des Gaules avait déjà remis sa démission au pape François après sa condamnation à six mois de prison avec sursis en première instance, en marge de l’affaire Preynat. Mais le souverain pontife l’avait refusée, invoquant la présomption d’innocence. L’archevêque s’était alors mis en retrait du diocèse de Lyon, et avait été remplacé par Mgr Michel Dubost, 77 ans, désigné administrateur apostolique du diocèse de Lyon.

Quel avenir ?

« Il faut qu’une page se tourne… Je l’ai dit au pape. Il faut qu’un évêque arrive avec dix ou quinze ans de moins, avec des idées nouvelles, avec un souffle nouveau » avait confié le désormais archevêque émérite au micro de Louis Daufresne.

Quand à son avenir après Lyon, le cardinal ne se voit pas à Rome : rester en France ? Retourner à Madagascar, il avait confié dans le Grand Témoin, le 27 février dernier, ne pas savoir. Aujourd’hui, il veut « faire le plus beau métier du monde, faire le prêtre » : « Je ne me fais aucun souci, qu’importe où que j’aille, je pourrai dire la messe, prêcher, me confesser, baptiser, enterrer ». 

De son côté la Conférence des évêques de France, dans un communiqué, a assuré « le diocèse de Lyon de la prière fraternelle de tous les catholiques de France. Après les épreuves de ces derniers mois, puisse le diocèse de Lyon poursuivre le travail de vérité et de réconciliation qu’il a engagé et renouveler son élan missionnaire avec un cœur pur ». Remerciant le cardinal Barbarin pour ce qu’il a « apporté à ‘l’Église en France pendant son service épiscopal à Moulins et à Lyon depuis 1998. Elle lui exprime son amitié fraternelle, alors que commence pour lui un temps nouveau de son ministère au service du Christ et de l’Église. Avec lui, elle espère que l’issue des procédures engagées contribuera à l’apaisement des personnes victimes, à qui elle redit sa profonde douleur de ce qu’elles ont pu subir. »   

Mgr Michel Dubost a été nommé Administrateur Apostolique sede vacante pour conduire le diocèse entretemps. « Dans quelques semaines nous aurons un nouvel archevêque. Sa venue doit être l’occasion d’un renouveau dans l’unité. En l’attendant, le Saint-Père m’a demandé d’être avec vous et de continuer à porter la charge épiscopale du diocèse comme administrateur. » a t-il indiqué dans un communiqué.

Retrouvez l’intégralité de l’entretien avec le cardinal Barbarin