le direct Musique sacrée

Heavn, la toute première application de rencontres chrétiennes qui veut booster les mariages

Dans l’émission Rencontre du jour, Maxime Dalle recevait Guiral Ferrieu, créateur d’Heavn, une nouvelle application de rencontres destinée aux chrétiens.

heavn-500x356

Tinder, Happn, Bumble, Meetic… Rencontrer son âme soeur derrière un écran n’a jamais été aussi naturel. Il en faut désormais pour tous les goûts : pour les adeptes du match, pour les CSP +, pour les seniors ou encore pour les croyants… Chaque site ou application a désormais son public cible. Si parmi la communauté chrétienne l’outil n’est pas nouveau avec le site Theotokos (né en 2006), il n’existait pour l’heure aucune application de rencontres chrétiennes en tant que tel.  C’est tout l’enjeu proposé par Heavn, une application encore en phase de test, membre de la Churchtech, un label créé par Église & Innovation Numérique qui soutient les projets technologiques innovants en lien avec la Foi. « Heavn » qui signifie « paradis » en anglais, une notion chère aux croyants, doit voir le jour dans le courant de l’été. Heavn naît dans la tête de deux célibataires il y a quatre ans, eux-mêmes déçus de ce que pouvait offrir le marché des « app ». « Nous trouvions les sites de rencontre ou applications pas très engageants et souvent superficiels. Nous voulions recréer la mécanique d’une rencontre dans une soirée mais en ligne. »

« C’est une application qui s’adresse à tous ceux qui se sentent reliés aux valeurs chrétiennes », son créateur

Aujourd’hui, Heavn a la vocation de se démarquer parmi les mille et une propositions déjà existantes. « A l’inverse des applications tels que Tinder et consorts, nous n’avons pas retenu le swipe qui permet de passer ou non à la rencontre suivante. La personne inscrite reçoit jusqu’à trois personnes par jour parmi les candidats sélectionnés par l’algorithme, évitant ainsi l’effet supermarché de certaines applis« , explique Guiral Ferrieu, créateur d’Heavn. L’utilisateur se voit alors proposer quelques profils, accompagnés de descriptions et de réponses à des questions sélectionnées par l’utilisateur (sur des thématiques aussi variées que la foi, les loisirs, le travail…). « Au lieu de liker le profil en entier, l’utilisateur va réagir sur un élément en particulier, une photo, une description. Et c’est seulement dans un second temps qu’il pourra ou non activer la discussion« , ajoute le créateur d’Heavn.

Son autre singularité : les profils ciblés. « C’est une application qui s’adresse à tous ceux qui se sentent reliés aux valeurs chrétiennes. Ce sont des personnes qui ne sont pas forcément très pratiquantes mais qui veulent se marier à l’église sans pourtant participer à des groupes de prières… Notre application a un spectre large. » D’ailleurs, le succès s’annonce déjà au rendez-vous puisque dès la mise en route du site (vitrine pour l’instant), l’équipe d’Heavn a déjà récolté près de 2500 pré-inscriptions sur l’application alors qu’elle n’était pas sortie.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *