le direct Musique sacrée

Deux mois après son procès, Bernard Preynat est condamné à cinq ans de prison ferme

Le rendu du jugement était attendu aujourd’hui. L’ancien prêtre pédophile Bernard Preynat vient d’être condamné à cinq ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur mineurs.

Le 17 janvier dernier, la procureure du tribunal correctionnel de Lyon avait requis au minimum 8 ans de prison ferme à l’encontre de Bernard Breynat, poursuivi pour agressions sexuelles sur mineurs. Lors de son procès, il avait reconnu avoir abusé de jeunes garçons entre 1971 et 1991. Deux mois après l’audience, l’ancien prêtre de Sainte-Foy-lès-Lyon est fixé sur son sort. Il écope de cinq ans de prison ferme, une peine inférieure aux réquisitions du parquet. Jusqu’à aujourd’hui, ce dernier bénéficiait d’une mesure de liberté sous contrôle judiciaire.

Une affaire judiciaire au retentissement historique

L’affaire Preynat qui a donné naissance à l’affaire Barbarin, aura eu un retentissement historique au sein de l’Eglise. Elle a en effet mis en lumière l’omerta de l’institution en matière d’agressions sexuelles. Depuis, les évêques de France, rassemblés en assemblée plénière à Lourdes à l’automne dernier, se sont engagés à prendre des mesures concrètes pour lutter contre les abus sexuels. Parmi les principales dispositions pour une “reconnaissance de la souffrance”, les évêques ont voté “somme forfaitaire” adressée aux victimes. Pour l’heure, la somme précise de cette n’a pas encore été définie.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *