le direct Musique sacrée

Les mesures de confinement annoncées par Emmanuel Macron

Un nouveau confinement pour une durée minimum de 4 semaines. C’est ce qu’a annoncé ce mercredi soir le Président de La République. Des mesures qui prennent effet ce jeudi 29 octobre dès minuit. Explications.

Dès vendredi matin, vous devrez donc vous munir d’une attestation de déplacement pour pouvoir quitter votre domicile. Les règles sont désormais les suivantes : pourront se déplacer les personnes qui se rendent au travail lorsque le télétravail n’est pas possible. Les personnes qui se rendent à un rendez-vous médical, qui doivent porter assistance ou faire leur course. Il vous sera également possible de prendre l’air pendant 1h à moins de 1 kilomètre de votre domicile.

Ce confinement interdit donc les rassemblements publics quel qu’ils soient. Vous n’aurez plus le droit de vous déplacer à plus de 1 kilomètre de votre domicile. Sauf pour les motifs précédemment cités.

Télétravail, déplacement des salariés et retour à l’école

Le Président de la République l’a demandé hier, le télétravail devra être systématiquement appliqué sauf si la fonction ne le permet pas. En revanche pour le moment aucune obligation n’a été émise par le gouvernement. Pour les salariés ou pour les chefs d’entreprises qui se rendent au travail ce matin, sachez qu’il n’est pour le moment pas obligatoire d’appliquer ces mesures de télétravail. Il faudra attendre ce soir 18h30 et la conférence de presse très attendue de Jean Castex pour connaître le détail précis de ces règles de télétravail.

Pour les écoles : école primaire, collèges et lycées resteront ouvert. En revanche le port du masque pourrait être rendu obligatoire même pour les moins de 11 ans et à partir de l’âge de 6 ans. Au lycée certaines classes ne pourront pas accueillir tous les élèves. Les cours à distance seront donc privilégiés. Pour ce qui est des universités, elles seront fermées jusqu’en décembre. Les cours auront lieu en ligne.

Seront ouvert les commerces alimentaires, les services administratifs publics, les exploitations agricoles, les usines, les chantiers et les cimetières. En revanche bars, restaurants et commerces non alimentaires seront tous fermés pour une durée de 4 semaines. Exemple à trois jours de la Toussaint, les fleuristes seront fermés dès demain.

Il faut également préciser que les EHPAD resteront ouverts. Là encore, il faudra se munir d’une attestation précise, un système de réservation pour les visites sera mis en place et les gestes sanitaires au sein des EHPAD devront être respecté à la lettre

Lieux de culte : plus d’offices dès le 2 novembre

C’est la question qui fâche. Alors les lieux de culte seront ouverts jusqu’à la fin de la semaine pour célébrer la Toussaint. En revanche dès le lundi 2 novembre, les cérémonies religieuses seront interdites dans tous les lieux de cultes. Vous pourrez vous y rendre à condition de respecter les règles du confinement et de ne pas vous éloigner à plus de 1 kilomètre de votre domicile. Mais les messes ne seront plus célébrées en présence des fidèles. A noter que le président de la conférence des Evêques de France s’est entretenu avec le Président de la République hier pour lui demander de ne pas interdire les offices religieux. A voir ce qu’annoncera ce soir Jean Castex mais peu de chance que le gouvernement autorise les rassemblements religieux.

Toutes les mesures seront présentées dans le détail ce soir par Jean Castex. Jusqu’à dimanche il y aura évidemment une certaine souplesse de la part du gouvernement notamment pour les personnes qui rentrent de vacances.

Ce qu’il faut préciser également, c’est que ce dispositif durera pour les 15 prochains jours. Si la situation vient à s’améliorer dans 15 jours, certaines mesures pourraient être assouplies.