le direct Musique sacrée

Attentat à Notre-Dame de Nice : « Partout où cela sera possible, le glas des églises de France sonnera aujourd’hui à 15h »

Un homme armé a tué trois personnes jeudi 29 octobre aux abords de la basilique Notre-Dame de Nice. « Ces assassinats nous rappellent le martyre du Père Jacques Hamel », déclare la Conférence des évêques de France.

« Malgré le douleur, et une immense tristesse », il faut « faire face à cette menace traitre et aveugle ». C’est ainsi que le Conférence des Evêques de France réagit aux meurtres perpétrés ce jeudi 29 octobre au matin à Nice dans la Basilique Notre-Dame. « Nos pensées et nos prières vont aux personnes victimes, aux personnes blessées, à leur famille et à leurs proches », déclarent les évêques dans un communiqué, « c’est parce qu’elles se trouvaient dans la Basilique que ces personnes ont été attaquées, assassinées. Elles représentaient un symbole à abattre ». Des assissanats qui rappellent le martyre du Père Jacques Hamel. « A travers ces actes horribles, c’est tout notre pays qui est touché. Ce terrorisme vise à installer l’angoisse dans toute notre société », souligent les évêques, « il est urgent que cette gangrène soit stoppée comme il est urgent que nous retrouvions l’indispensable fraternité qui nous tiendra tous debout face à ces menaces ». Et la CEF d’appeler à refuser de céder à toute peur. Partout où cela sera possible, le glas des églises de France sonnera aujourd’hui à 15h. Vous êtes invités à prier pour les personnes victimes.


Seigneur,

Nous te confions notre pays alors qu’il vient de connaitre un nouvel événement dramatique à travers l’assassinat de plusieurs personnes dans la basilique Notre Dame de Nice.

Ton Fils, sur la Croix, a crié le désespoir de notre humanité. Entends notre cri. Il nous entraine aussi dans sa résurrection. Qu’il nous enracine dans une authentique espérance.

Nous te prions pour les défunts et leur famille. Nous te confions leur douleur.

Nous te prions pour la communauté chrétienne et tous les habitants de la ville de Nice. Donne tout particulièrement aux catholiques d’être confortés et renouvelés dans leur témoignage évangélique.

A la veille de la Toussaint, que l’Esprit Saint fasse plus que jamais de nous des artisans de paix, dans la justice et la vérité.

Par l’intercession de Notre Dame, nous te prions.


 « Ma tristesse est infinie en temps qu’humain devant ce que d’autres êtres, dits humains, peuvent commettre »

Après l’assasinat de Samuel Paty, et quelques semaines après la tempête Alex qui a durement frappé Les Alpes-Maritimes, « c’est cette fois la communauté chrétienne », qui est visée, « et une fois encore la ville de Nice », a par ailleurs écrit Mgr André Marceau, très touché par ce drame qui endeuille son diocèse. « Ma tristesse est infinie en temps qu’humain devant ce que d’autres êtres, dits humains, peuvent commettre ». « Toutes mes prières rejoignent les victimes, leurs proches, les forces de l’ordre en première ligne de cette tragédie, prêtres et fidèles meurtris dans leur foi et leur espérance », ajoute Mgr Marceau, « que l’esprit de pardon du Christ prévale face à ces actes barbares ».
Pour lors, toutes les églises de Nice ont été fermées, et placées sous protection policière.

Commentaires

  1. En tant que pasteur protestant présent à Nice en ces jours douloureux, je tiens à exprimer toute ma sympathie à la communauté catholique de Nice et plus particulièrement aux familles éprouvées par la perte d’un être cher. Puissent-elles trouver secours et consolations dans les promesses du Dieu vivant manifesté en Jésus, le Christ ressuscité des morts. En Lui, nous sommes tout proches de nos frères et soeurs qui souffrent et meurent à cause de leur foi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *