le direct Musique sacrée

Notre-Dame de Paris en flammes : la structure et les deux tours sauvées

Le choc et la sidération alors que le feu a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi 15 avril 2019. Les pompiers ont pu sauver les deux tours et la structure.

L’un des monuments les plus visités d’Europe (50 mille pèlerins et touristes par jour), haut lieu de la foi catholique, symbole du cœur de Paris et symbole de la France en feu depuis 18h50 ce lundi 15 avril 2019.

Peu avant 20h00, la flèche s’est effondrée, toute la charpente étant touchée. Selon les pompiers, le feu aurait pris dans les combles alors que des travaux étaient en cours sur cette partie de la cathédrale. Des travaux d’une ampleur inédite. Aux environs de 23h00, les pompiers de Paris ont annoncé que la structure et les deux tours de la cathédrale étaient sauvées. Le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire.

Le choc et la sidération ont envahi tous les touristes mais aussi tous les Parisiens présents. Très vite, ce sont de nombreux Français qui ont exprimé leur tristesse devant « ce patrimoine partant en fumée », notamment via les réseaux sociaux. Ils ont été rejoints par les représentants de l’Etat, à commencer par Emmanuel Macron qui a annulé son allocation prévue dans le cadre du Grand Débat national, avant de se rendre dans la préfecture de police située en face de Notre-Dame.

La tristesse des catholiques de Paris et de France

« Le Saint-Siège a appris avec incrédulité et tristesse la nouvelle du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, symbole de la chrétienté, en France et dans le monde », a déclaré le directeur de la salle de presse du Vatican, Alessandro Gisotti, « nous exprimons notre proximité avec les catholiques français et avec la population parisienne. Nous prions pour les pompiers et pour tous ceux qui font leur possible pour faire face à cette situation dramatique ».

 


Tristesse dans le monde entier

« Ces horribles images de Notre-Dame en feu font mal. Notre-Dame est un symbole de la France et de notre culture européenne. Nous sommes en pensées avec les amis français », a de son côté twitté le porte-parole de la chancelière Angela Merkel, Steffen Seibert.