le direct Musique sacrée

« Notre-Dame brûle, le cœur de Marie brûle sans doute aussi » : découvrez les nombreux messages de nos auditeurs

Alors qu’un incendie a ravagé Notre-Dame de Paris ce lundi 15 avril 2019, vous êtes nombreux à nous avoir laissé des messages émus. Nous partageons certains d’entre eux.

Photo réalisée par Michel POURNY
Photo réalisée par Michel POURNY

Notre-Dame brûle, 

Le cœur de Marie brûle sans doute aussi. 

C’est notre cœur de chrétient qui brûle. 

C’est le cœur des parisiens qui brûle. 

Mais c’est aussi le cœur de la France tout entière qui est en flamme. 

N’est ce pas un peu un écho à ce feu qui brûle chez beaucoup de Français en cette période difficile. 

Mais Notre Dame est toujours debout,

L’Autel est debout, et La Croix victorieuse aussi!!

L’espérance de la reconstruction est là. Une résurrection est possible. 

Croyons que rien n’est perdu dans la prière et particulièrement en cette semaine sainte. 

Fraternellement,

Pierrick 


« Il faut voir le message du Spirituel et ce que la Vierge Marie Notre Dame et mère de tous les christiques veut nous faire comprendre ! Il est temps que les mentalités changent et que la bienveillance, la compassion arrivent, entre autres… Nous sommes amenés à de grands changements d’énergie spirituelle pour nous faire évoluer pour le bonheur de nous-mêmes, de l’Humanité et surtout de notre Planète… Grâce à sa générosité, Notre Dame n’a pas complètement brûlé cette nuit, mais qu’en sera t’il de la suite… d’autres églises brûlent ou sont “endommagées” sans que l’on en parle tellement ».
Martine

Le témoignage de soeur Marie-Céleste reccueilli par Alban Barthélemy dans la foule de jeunes rassemblés près du pont Saint-Michel.


« Eglises de pierres, Eglise de chair, temple de l’Esprit et pas seulement des émotions qui n’en sont qu’une manifestation. Chacun son patrimoine pour édifier le patrimoine commun de l’humanité, dans sa diversité, et ainsi répondre aux questions récurrentes : pourquoi sommes-nous sur terre ? d’où venons-nous ? où allons-nous ?…  Belle image pour la Semaine Sainte : remplacer les pierres calcinées de l’édifice pour le solidifier« .
Georges

Peu avant 20h, alors que la flèche de Notre-Dame s’effondre, des personnes prient le « Je Vous salue Marie ». Les gens se pressent les uns contres les autres. La plupart sont en larmes.


« Que le ciel nous tienne en joie dans l’attente de sa « résurrection »... Merci pour vos émissions spéciales et ce matin je pense que toute la France est bouleversée, hier soir j’avais du mal à croire ce que je voyais à la télé… c’est quand même étonnant ces circonstances !! je prie pour notre Pape, pour notre Président et je vais continuer encore plus ».

François


« La cathédrale Notre-Dame qui brûlait hier, cela a été vécu comme une tragédie pour nous tous, c’est triste, nos origines sont bien catholiques et chrétiennes. Des siècles pour construire et quelques heures pour détruire. Nous avons tous prié pour que les pompiers réussissent dans leur entreprise, nos prières ont été entendues, le symbole de la mère de Jésus est toujours là. Quel soulagement ce matin avec ces bonnes nouvelles et Notre-Dame toujours debout ».

Christian


Le témoignage de Thibault qui habite à proximité de la cathédrale Notre-Dame. Pour lui, c’est bien plus q’un bâtiment qui brûle…


« Je suis consterné par l’incendie de Notre-Dame de Paris. J’ai en mémoire l’incendie récent de Saint Sulpice et toutes ces récentes profanations : je trouve que les églises de France sont fortement et visiblement malmenées. J’aimerais qu’une enquête nationale (pour comprendre les causes) soit menée et un observatoire (pour surveiller le phénomène) mis en place. En positif, peut-être que ce sera une occasion pour les chrétiens de se rassembler et de se manifester ».
Florent 

« Dieu a sans doute permis cette épreuve pour donner une chance à la France de se relever et de marcher à la suite de Son Fils sur son chemin de Croix avec Notre Maman Marie qui, comme cette piéta au choeur de la cathédrale, nous tend les bras en nous montrant son Fils mort qu’elle tient dans ses bras au pied de la Croix. Notre Dame est aussi le reflet de la crise que traverse la France. Notre Dame des 7 douleurs semble s’associer aux douleurs des Français. Ce haut-lieu de l’Histoire de France qu’est la cathédrale ». 

Amélie