le direct Musique sacrée

Les piscines de Lourdes, « mort et résurrection » !

Dans le cadre du pèlerinage national à Lourdes, nous partons chaque jour à la découverte d’une composante de ce pèlerinage. Les piscinières ont accepté de nous laisser entrer dans cet endroit, interdit aux photos, aux vidéos. Reportage de Camille Meyer.

On part à la découverte de cet endroit si particulier à Lourdes, les piscines. Pour beaucoup de pèlerins, il s’agit d’un des points culminants de ce pèlerinage. Il faut déjà imaginer des fils d’attente, au nombre de cinq. L’attente parfois longue et cette tension presque constante. Vous sentez la crainte, la peur parfois,ou cette joie profonde à l’idée d’être baigné. On est allé à la rencontre de Justine Keller, responsable des piscinières, étant une femme je ne pouvais qu’aller du côté des femmes. Justine décrit cet accueil si important dans ces piscines et les conditions pour devenir piscinière.

Justine accepte d’être notre guide. Direction le service liturgie juste avant l’accès au couloir qui mène aux piscines.

Une fois rentrée, vous passez du brouhaha et des chants au silence quasi absolu. Elles sont presque 200 à attendre de pouvoir se déshabiller pour revêtir le pagne dans ces cabines permettant un peu d’intimité. Intimité qui implique aussi de couper son micro au moment d’y pénétrer. Justine vous livre les coulisses de ce moment particulier.

Prier avec et pour les malades dans une relation de confiance qui se tisse en quelques secondes, c’est le rôle de ces piscinieres, encore fort nombreuses cette année. Et quand on croise ceux qui sortent, beaucoup ont cette phrase à la bouche : la joie de revivre son baptême.