le direct Musique sacrée

Grand Débat : PMA, bourgeoisie catholique et irresponsabilité pénale

Le Grand Débat – Louis Daufresne reçoit Henrik Lindell, Victor Loupan et Solène Tadié pour débattre du discours d’Edouard Philippe, de la responsabilité pénale des mineurs et de la théorie du genre, de l’avortement et de la PMA.

Une pancarte brandie lors de la marche des fiertés le 8 juin 2019 à Rennes. © Maud Dupuy / Hans Lucas / AFP
Une pancarte lors de la marche des fiertés le 8 juin 2019 à Rennes. © Maud Dupuy / Hans Lucas / AFP

Au menu du débat, le discours de politique générale du Premier Ministre, la débandade de la droite parisienne à moins d’un an des élections municipales, le seuil d’irresponsabilité pénale jusqu’à 13 ans voulu par le gouvernement, le Vatican en soutien de l’enseignement catholique contre la théorie du genre, ainsi que la PMA et l’avortement. Pour en parler, trois invités :

  • Solène Tadié, correspondante pour l’Europe du National Catholic Register, le plus ancien journal catholique des États-Unis ;
  • Henrik Lindell, journaliste, chef de la rubrique société au magazine hebdomadaire La Vie ;
  • Victor Loupan, animateur à Radio Notre-Dame, ancien reporter au Figaro magazine

PMA, toujours plus loin

Solène Tadié rappelle à Henrik Lindell l’aspect juridique de l’opposition à l’interruption volontaire de grossesse. En réponse à la correspondante, Victor Loupan constate le ralliement de la bourgeoisie catholique à la liste d’Emmanuel Macron aux élections européennes, à rebours de ses colères mises en mouvement par la Manif pour tous mais en accord avec le libéralisme et l’individualisme. Henrik Lindell relève une nouveauté dans le projet de la PMA voulue par le gouvernement : l’extension de son usage aux femmes célibataires et non seulement aux lesbiennes.