le direct Musique sacrée

La chèvre de monsieur Seguin contre l’extension de la PMA

Grand Témoin – Louis Daufresne reçoit Agnès Thill, député de l’Oise, exclue de La République en marche pour son opposition à la PMA accessible aux couples lesbiens et célibataires.

Agnès Thill en studio avec Louis Daufresne.
Agnès Thill en studio avec Louis Daufresne.

Agnès Thill ne sait pas si elle est victime mais a conscience de son exclusion du parti présidentiel et de la majorité à l’Assemblée nationale. Convoqué par La République en marche, le député de l’Oise s’est senti comme « La Chèvre de monsieur Seguin », une des Lettres de mon moulin écrite par Alphonse Daudet. L’animal politique a préféré sa liberté et a livré bataille contre le loup tout en sachant qu’elle perdrait le combat. Selon Agnès Thill, le gouvernement a décidé d’ouvrir la PMA aux couples lesbiens et célibataires à la suite des élections européennes à l’issue desquelles il a constaté la faiblesse de la liste Les Républicains (8 %).

Manif pour tous versus Gay Pride

Le gouvernement présentera le projet de loi bioéthique fin juillet. Il prévoit de permettre aux femmes seules et aux couples de lesbiennes d’avoir recours à la Procréation Médicalement Assistée (PMA). La Manif pour tous fourbit d’ores et déjà ses arguments qu’elle a avancés lors d’une conférence de presse en juin et qu’elle a adressés dans une lettre au Président. La Gay Pride 2019 a promu la PMA détournée et réclamé son équivalent masculin, la Gestation Pour Autrui (GPA).

>> À écouter : PMA : la Manif Pour Tous sonne la charge