le direct Musique sacrée

Jean-Claude Antakli, témoin de la guerre civile syrienne

Le Grand Témoin  – Louis Daufresne reçoit Jean-Claude Antakli, biologiste franco-syrien et auteur d’« Itinéraire d’un chrétien d’Orient » aux éditions L’Harmattan, à la suite de l’entretien entre le secrétaire d’Etat des États-Unis et le président russe à propos de la Syrie.

Jean-Claude Antakli avec Louis Daufresne dans le studio.
Jean-Claude Antakli avec Louis Daufresne dans le studio.

Pour avoir connu la Syrie ravagée, Jean-Claude Antakli dirige ses pensées compassionnelles à l’endroit des deux militaires tués au Burkina Faso et de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Il déplore autant les bombardements de Bachar-Al-Assad sur son peuple que ceux de la coalition internationale sur les villes de Raqqa et Deir-ez-Zor. Et prétend par là incarner la vérité « par [lui] seul » et être « homme de paix« .

Avancée des États-Unis et de la Russie sur la Syrie

Les États-Unis, partie prenante de la coalition, et la Russie, alliée du président syrien Bachar al-Assad, se sont entendus sur le chemin à prendre pour « débloquer » le règlement du conflit en Syrie. La venue du secrétaire d’État américain à Sotchi, sur les bords de la mer Noire, où il été accueilli par le président russe Vladimir Poutine à la suite d’un entretien de trois heures avec son homologue Sergueï Lavrov, constitue la rencontre au plus haut niveau entre dirigeants des deux grandes puissances rivales depuis le sommet d’Helsinki en juillet.