le direct Musique sacrée

Les vérités 2019 – Venezuela, Algérie, Brexit britannique : des révolutions, différentes, mais qui ébranlent l’Amérique du Sud, l’Afrique et l’Europe. Une leçon pour la France : soyons et restons Français

Les médias font quotidiennement  leur « une » sur ces trois bouleversements géopolitiques. Ils révèlent malheureusement une anarchie croissante et des crises  non maîtrisées qui minent la planète, avec comme points communs des économies et des sociologies malades.             

          1- Le Venezuela. La faillite est totale et la famine touche ses trente millions d’habitants. Privés de lumière, d’eau, de moyens de transport et de communications, les Vénézuéliens éprouvent de plus en plus de difficultés à survivre. Le Parlement vénézuélien, dominé par l’opposition, a décrété l’état d’alerte, après quatre jours de pannes d’électricité paralysant le pays, et aussi à la demande de Juan Guaido, président par intérim, autoproclamé. qui fait appel à la coopération internationale.

Juan Guaido a demandé à la population de descendre dans les rues « parce que ce régime laisse mourir les Vénézuéliens » et il appelle les forces armées à cesser de couvrir le dictateur, Nicolas Maduro.

Au moins 250 tonnes d’aide humanitaire, vivres et médicaments, principalement envoyées par les États-Unis, sont stationnées aux frontières avec la Colombie et le Brésil. Le gouvernement s’est opposé à leur entrée dans le pays en suspectant une tentative d’intervention armée déguisée des États-Unis.

La situation actuelle est intenable : quand l’armée réagira-t-elle ?

           2- L’Algérie. Les manifestations se succèdent pour demander le départ de Bouteflika et la mise en place d’une nouvelle Constitution, alors que le président et son équipe s’accrochent au pouvoir et tentent de gagner du temps en espérant l’arrêt des troubles. Mais ces troubles ont des racines profondes  trop souvent sous estimées :

– Une population de 42 millions d’habitants, dont la moitié a moins de trente ans. Elle s’est multipliée par quatre depuis l’indépendance et 40% des jeunes se trouvent sans emploi.

– Une économie basée essentiellement sur les productions de pétrole et de gaz. Les gouvernances Bouteflika ont laissé en déshérence l’agriculture et l’industrie. L’Algérie a le malheur d’être riche. Elle est le troisième producteur de brut d’Afrique et le neuvième producteur de gaz au monde. Les hydrocarbures représentent 95 % des recettes extérieures du pays et contribuent à 60 % au budget de l’État. La rente pétrolière subventionne le carburant et les produits de première nécessité, la santé et le logement. Fort des prix élevés du baril de brut durant la décennie 2004-2014, Bouteflika a lancé des chantiers publics : métro d’Alger, autoroute est-ouest, désendettement du pays.. Le bilan est terni par plusieurs scandales de corruption : dissimulation des malversations de la banque privée Khalifa, versement de milliards de dollars de pots de vin dans les contrats  d’hydrocarbure, multiplication d’affaires dans les secteurs clés, impliquant l’entourage du président, ainsi que la corruption généralisée au sommet de l’État. L’ONG Transparency International classait l’Algérie au 105ème rang sur 180 pays en matière de corruption.

La transition sera très difficile avec un risque géopolitique majeur : une émigration massive vers l’Europe, à commencer par la France.                                        3- Le Brexit. Les députés britanniques ont à nouveau repoussé  l’accord de Brexit malgré les modifications obtenues par Theresa May, plongeant le Royaume-Uni dans l’inconnu sur son avenir à 17 jours de la sortie prévue de l’Union européenne. Il a été récusé par 391 voix contre 242. Ce vote massif est un cinglant désaveu pour Theresa May qui avait négocié ce texte de 600 pages pendant de longs mois, et pose la question de son maintien à la tête de l’exécutif.

L’avenir est à la fois imprévisible et dangereux.

Face à ces trois actualités géopolitiques, La France doit être lucide, récuser toute démagogie et se rappeler les leçons de son histoire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *