le direct Musique sacrée

« Nous les Arbres » à la Fondation Cartier

Les thèmes écologiques sont nécessairement à la mode et ils envahissent aussi les musées. Deux expositions les donnent à voir actuellement à Paris : « Nous les arbres » à la Fondation Cartier est une exposition fleuve (prolongée jusqu’en janvier) présentant nombre d’œuvres d’artistes de tous les continents représentant les arbres, compagnons et sauveurs de l’humanité.

Il faut beaucoup de temps pour bien visiter l’exposition et on reprend son souffle en se promenant ensuite dans le jardin qui entoure l’immeuble de Jean Nouvel où Chateaubriand planta un cèdre du Liban en 1823, aujourd’hui gigantesque. L’exposition « Le rêveur de la forêt » qui vient d’ouvrir au musée Zadkine présente autour du même propos des œuvres d’artistes modernes et contemporains, sculptures et peintures. Des noms prestigieux (Picasso, Gauguin, Giacometti, etc) mais le résultat est décevant tant il est compliqué de faire une exposition didactique dans un si petit musée. Cependant, on redécouvre avec plaisir les splendides sculptures d’Ossip Zadkine (1890-1967) et sa maison-atelier nichée dans un jardin dans le fond d’une cour rue d’Assas. Beaucoup plus extraordinaire : le Festival International des jardins à Chaumont-sur-Loire. 26 jardins exceptionnels ont été créés par des paysagistes, architectes et jardiniers, au milieu du parc de 30ha. Le festival est maintenant doublé d’une exposition d’art contemporain de grande qualité. On ne regrette vraiment pas le déplacement (Chaumont est à deux heures de Paris en voiture) dans ce lieu enchanteur, pour voir cet évènement paraît-il unique au monde. A voir jusqu’au 3 novembre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *