le direct Musique sacrée

Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse des chrétiens en Corée du Nord

Les États-Unis qui négocient la dénucléarisation de la Corée du Nord veulent inciter le pays communiste à permettre la liberté religieuse aux chrétiens.

Posséder une bible dans le pays de Kim Jong-un constituerait un délit, selon le vice-président américain Mike Pence. / DR

Le vice-président américain Mike Pence a affirmé jeudi que les États-Unis allaient pousser la Corée du Nord à respecter la liberté religieuse, bien que les échanges entre les deux pays se concentrent sur le sujet de la dénucléarisation.

« Alors que le président Trump continue d’œuvrer pour la dénucléarisation de la Corée du Nord et une paix durable, les États-Unis continueront à défendre la liberté religieuse pour les personnes de toutes confessions sur la péninsule coréenne », a déclaré Mike Pence lors d’une conférence à Washington sur la liberté religieuse.

Le vice-président conservateur et fervent chrétien a relevé que la Corée du Nord occupe depuis 18 ans la tête du classement établi par l’organisation non gouvernementale Open Doors des pays dans lesquels les chrétiens sont les plus persécutés. « Posséder une bible » dans le pays reclus est « un délit majeur », a-t-il insisté.

Le président américain Donald Trump, après avoir violemment pris à parti Kim Jong Un, s’est spectaculairement rapproché du dirigeant nord-coréen, qu’il a rencontré à trois reprises. Washington espère reprendre prochainement les discussions avec Pyongyang sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Avec Agence France Presse