le direct Musique sacrée

Jean Vanier : « le monde ne sera pas sauvé par la concurrence, mais par la fraternité ! »

Jean Vanier est décédé à l’âge de 90 ans. Pour beaucoup, le fondateur de l’Arche et de de Foi et Lumière était un prophète et un apôtre de la tendresse. Retrouvez toutes nos émissions consacrées à Jean Vanier.

« Le vivre-ensemble est libérant et guérissant… tout le monde est transformé ! » 

En 2017, Louis Daufresne se rendait sur le lieu de vie de Jean Vanier, dans la communauté de l’Arche de Trosly. L’occasion de redécouvrir la voix de celui qui a toujours veillé sur les plus petits, créant des foyers pour accueillir les personnes handicapées mentales.

« Dans l’immense famille humaine, chacun est important, il faut dépasser les murs qui séparent les groupes » 

Jean Vanier 2En février dernier, pour évoquer « Jean Vanier, un prophète », Jean-Marie Marçais recevait Frédérique Bedos, réalisatrice du film Jean Vanier, le sacrement de la tendresse, le père Christian Mahéas, aumônier de l’Arche en France, Pierre Jacquand, directeur de l’Arche en France, et Laurent de Cherisey, fondateur de Simon de Cyrène.

 

« Une ode à la vulnérabilité et à la fragilité qui nous habite tous, c’est en cela que son message est universel ». Frédérique Bedos, fondatrice du Projet Imagine, revient sur sa rencontre avec Jean Vanier pour la réalisation de son film Le sacrement de la tendresse, sorti en janvier 2019.

sacrement-tendresse-vanier

« Ce n’est pas ta position, ta responsabilité, ta fonction, qui est important, c’est toi ! » 

Fils d’ambassadeur, devenu gouverneur général du Canada, Jean Vanier aurait pu marcher dans les pas de son père. Jeune et brillant officier de marine, il a ensuite réalisé une thèse de philosophie sur le bonheur chez Aristote. C’est à 36 ans que Jean Vanier a trouvé sa voie auprès des personnes handicapées mentales, comme nous l’explique dans sa chronique, Philippe de Lachapelle, directeur de l’OCH, l’Office Chrétien des personnes Handicapées.

« Un personnage brillant et attachant, il était resté un enfant ». Il a brûlé de « transmettre une parole de paix, de vérité dans un monde qui traverse une crise grave ». Le témoinage de François-Xavier Maigre, auteur de « Un cri se fait entendre. Mon chemin vers la paix » (éditions Bayard), livre écrit avec Jean Vanier.