le direct Musique sacrée

Vie consacrée : « Il a fallu tout un chemin pour abandonner le ‘vieil homme’ (Saint Paul, Ep 4) que j’étais, pour tout donner au Christ »

Anaïs a 30 ans et vient du Sud de la France. Après des études pour devenir officier pompier, elle a choisi de se confronter à un autre feu : celui de l’amour brûlant du Christ. Laïque consacrée de l’Association Point Cœur, c’est depuis Athènes, où elle est en mission, qu’elle nous répond.

Parlez nous de votre vocation, qu’est-ce qu’être laïque consacrée ?


« Je désire rendre mon cœur et mon corps complètement disponibles au Christ »


Si justement vous êtes aussi « passe-partout » dans le monde, car rien ne vous en distingue, ne devez-vous pas affronter encore plus de tentations ?


« Les personnes perçoivent qu’il y a quelque chose de différent, un regard, une manière de vivre, et ça les interroge »


Une religieuse contemplative passe sa vie avec le Christ, ce que le cadre dans lequel elle vit permet. Comment vous, en vivant dans le monde, pouvez-vous regarder Dieu en permanence ?


« J’essaye de le scruter dans chaque rencontre que je peux faire. Dans chaque visage il y a quelque chose du visage du Christ »


 Et comment s’est passé votre appel, votre choix de vous engager ainsi ?


« Ce jour-là, c’était l’Evangile du fils prodigue. J’ai entendu ces mots et j’ai été complètement retournée. J’ai fait l’expérience d’être pardonnée »

 

Journée de la vie consacrée: Portraits

« Laissant tout ils le suivirent »: journée de la vie consacrée

« Je sentais en moi un désir qui n’était pas comblé »: Soeur Jeanne-marie, Bénédictine au Sacré Coeur de Montmartre

« Je suis attiré par Jésus comme étant mon meilleur ami, avec qui je veux vivre ma vie »: Joseph discerne pour devenir frère consacré

« Je voulais être tout entier donné à Dieu »: Frère Olivier-Marie, dominicain