le direct Musique sacrée

Un partenariat entre le diocèse de Nanterre et celui de Gizeh en Egypte

Les diocèses français et égyptien ont signé un partenariat spirituel, culturel et solidaire pour une durée de trois ans, sous l’égide de l’Oeuvre d’Orient et de la Fondation Sainte Geneviève.

Drôle de coïncidence, les deux diocèses sont actuellement sans évêque. Les pères Hugues de Woillemont et Estphanouse Isaac Keryakes, les administrateurs diocésains, ont signé cette convention. Elle porte sur plusieurs sujets : tout d’abord une entente et une communion spirituelle entre les deux communautés. Le volet culturel, d’une meilleure connaissance les uns des autres est aussi primordial. Il y a enfin un volet solidaire et financier avec une action prioritaire : équiper l’hôpital Sainte Thérèse, tenu par des coptes catholiques, d’un service d’ophtalmologie.

Une envie de longue date

La volonté de créer un partenariat vient notamment d’un premier souci d’accueil de migrants. Puis s’est développée une envie de travailler plus dans la durée avec un diocèse particulier ils se sont pour ça tourner vers l’Œuvre d’Orient. Les explications du père Hugues de Woillement et Mgr Pascal Gollnisch.

Le père Estphanouse Isaac Keryakes insiste lui sur le besoin de prière de la part de chrétien européen pour son diocèse.

Les deux administrateurs précisent notamment les actions concrètes qui vont être mise en œuvre.

photo_hopital_imbabaLes actions de solidarité seront engagées grâce à la Fondation Sainte Geneviève dont nous parle Marc Flurin.

Le partenariat est surtout entre les deux hiérarchies des diocèses pour l’instant. Mais les chrétiens des diocèses y seront rapidement intégrés par des actions comme des conférences, des expositions, des rencontres dans les écoles… le but est de mieux se connaitre à tous les niveaux.